Kyste aux ovaires : quels symptômes doivent alerter ?

Le kyste ovarien est fréquent. Entre 5% et 7% des femmes en auront un au cours de leur vie. Le point sur les éventuels symptômes pouvant alerter de la présence d'une telle grosseur à l'ovaire, qui mérite consultation.

Une douleur localisée

Le plus souvent, le kyste ovarien est découvert à l'occasion d'un examen d'imagerie réalisé pour un autre motif.  "De nombreux kystes sont asymptomatiques", souligne le Pr Xavier Fritel, responsable du secteur de chirurgie gynécologique au CHU de Poitiers (Vienne). La majorité des diagnostics se produit donc en l'absence de symptômes. Et lorsque ceux-ci se manifestent, ils peuvent facilement être confondus avec d'autres troubles gynécologiques.

La douleur constitue, ensuite, le principal motif de consultation qui mène au diagnostic d'une telle affection. "Elle fait partie des symptômes mais elle n'est absolument pas spécifique", indique toutefois Xavier Fritel. Ce n'est qu'à l'imagerie que la cause de ces souffrance peut être définie. D'où l'importance de consulter un professionnel de santé. Ce spécialiste résume la situation en une phrase : "Il n'est pas normal d'avoir mal." Aller chez le médecin est donc nécessaire.

La localisation des douleurs peut tout de même amener à consulter un gynécologue plutôt qu'un généraliste : lorsqu'elle se situe généralement d'un seul côté du bas-ventre et s'accompagne d'une sensation de pesanteur. Les rapports sexuels peuvent aussi s'avérer pénibles.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Kyste de l'ovaire, Larousse médical
Kyste ovarien, Assurance maladie
Les kystes fonctionnels, Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF)
La rédaction vous recommande sur Amazon :