La Journée Mondiale de l'Asthme : éduquer les patients et leur entourage

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 27 Avril 2001 : 02h00
La Journée Mondiale de l'Asthme se déroulera le 3 mai 2001. Face à sa fréquence élevée, principalement chez les enfants et les adolescents, à son augmentation, à son impact néfaste sur la santé et à sa prise en charge encore insuffisante, la lutte contre l'asthme a été inscrite comme priorité de Santé Publique. Le programme proposé vise notamment à accentuer l'éducation des patients sur leur malade, gage d'une thérapeutique efficace.
PUB

L'asthme, une maladie chronique dont la fréquence ne cesse d'augmenter depuis les 20 dernières années, touche aujourd'hui plus de 3,5 millions de personnes en France, et plus particulièrement des enfants et des adolescents. Malgré l'apparition de traitements toujours plus efficaces, le nombre de décès dus à l'asthme s'est accru de 34% entre 1979 et 1993 ; depuis, il se stabilise autour de 2.000 par an. Les patients asthmatiques souffrent plus fréquemment de diverses affections que le reste de la population et leur qualité de vie en est fortement affectée.

Une maladie insuffisamment prise en charge

PUB
PUB

On constate encore aujourd'hui que cette maladie est insuffisamment prise en charge : hospitalisations fréquentes, faible observance au traitement, mauvais usage des médicaments, etc. Face à sa fréquence, à son augmentation, à son impact négatif sur la santé et à son coût social, la lutte contre l'asthme a été présentée par le Ministre Délégué à la Santé au Conseil des ministres du 28 février 2001, comme une priorité de Santé Publique. Ce programme vise principalement à proposer une formation thérapeutique aux patients, particulièrement aux jeunes enfants et à leurs parents. Depuis plusieurs années déjà, l'Association Asthme organise des actions d'information et d'éducation auprès des malades et de leur entourage. En effet, de nombreuses études démontrent que les asthmatiques bénéficiant d'une formation sur cette maladie obtiennent un meilleur contrôle de leur affection. Dans ce contexte, un vaste programme d'éducation à travers les « Ecoles de l'asthme » a été mis en place afin « d'aider les patients à acquérir les connaissances et les savoir-faire nécessaires pour gérer efficacement leur maladie au quotidien ». Le réseau d'Ecoles de l'Asthme comporte aujourd'hui une cinquantaine de centres répartis dans toute la France. A l'occasion de la Journée Mondiale de l'Asthme, ces derniers organiseront plusieurs initiatives dont une opération « portes ouvertes », relayées par les Associations locales de patients : courses à pied, forums, conférences, mesures du souffle, ateliers pratiques (sport, tabac, médicaments, surveillance), etc.

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 27 Avril 2001 : 02h00
Source : Communiqué de presse, Asthme : Programme national de recherche et d'éducation. Association Asthme, avril 2001.
PUB
PUB
A lire aussi
L’asthme : quatre conseils pour aider votre enfantPublié le 03/05/2016 - 07h26

A l’occasion de la journée mondiale de l’asthme du 3 mai 2016, les allergologues se mobilisent pour sensibiliser, informer, lutter contre les idées fausses et donner des conseils aux parents. En effet, on estime que 10% des enfants sont asthmatiques. Cette année est marquée par la...

Interview : Allergies, les connaître pour les combattre Publié le 19/03/2003 - 00h00

L'allergie, cette maladie du siècle, reste mal connue malgré sa très grande fréquence. Afin de répondre aux nombreuses interrogations, de soulager les inquiétudes et les peurs, mais également de combattre et prévenir ces affections, le Dr Etienne Bidat* et Christelle Loigerot, présidente de...

Asthme : il faut éduquer les camarades de classe !Publié le 06/04/2001 - 00h00

Chez les adolescents asthmatiques, une prise en charge inadéquate entraîne très souvent un absentéisme scolaire. Une étude tend à démontrer que l'éducation sur cette maladie des camarades de classe améliore considérablement la qualité de vie de ces jeunes patients. Les bénéfices sont...

Préservez votre souffle !Publié le 18/11/2013 - 10h37

Le souffle, c’est la vie. On le mesure par la quantité d’air expiré et celle-ci peut s’amenuiser à bas bruit, jusqu’à ce que les difficultés respiratoires limitent les mouvements.

Plus d'articles