Je n’ose jamais demander un service, comment faire ?
Sommaire

Comment demander pour que ce soit plus facile ?

Pour que ce soit le plus simple possible de demander, il faut que votre demande ne soit pas un ordre, mais une vraie demande où l’autre se sentira libre de répondre oui, non, ou autre chose.

Montrez aussi que vous avez conscience que ce que vous demandez représente un effort pour l’autre. Et demandez ce que vous voulez carrément, que ce soit clair, et non confus ou enrobé comme si vous cherchiez à manipuler l’autre.

Par exemple, commencez par dire :

« Cela me gêne de te demander un service, mais je n’arrive pas à me débrouiller… »

« Je suis embêté(e) de te demander de l’aide, mais j’ai du mal à y arriver… »

Continuez par une demande directe :

« Je dois déménager le week-end prochain, accepterais-tu de m’aider ? »

Si la personne n’a pas l’air de vouloir dire oui, n’hésitez pas à lui dire que vous comprenez en disant par exemple : « Je sais que tu es fatigué(e) ces temps-ci et que ça représente un effort pour toi, mais j’ai vraiment besoin d’aide… » Vous insistez un peu, mais vous laissez la liberté à l’autre.

Surtout, ne dites pas : « Tu es mon seul espoir » ou « Tant pis, je vais me débrouiller seul(e) ». Insistez un peu, tout en restant respectueux. Redemandez : « J’ai conscience qu’aider quelqu’un à déménager, ça peut être lourd, mais j’ai vraiment besoin d’aide ».

Sachez aussi faire machine arrière en conservant une demande plus légère. Par exemple : « Accepterais-tu simplement de venir m’aider pendant 2 heures la matinée à faire des caisses ? » Ou bien : « Accepterais-tu de me prêter ta voiture quelques heures car tu as un break, ça me rendrait bien service… » Très souvent la personne qui ne peut pas vous aider pour des raisons personnelles va être contente de vous montrer qu’elle comprend votre demande et qu’elle vous apprécie. Elle pourra peut-être vous aider au moins un peu.

Pensez à remercier quand on vous a rendu un service !

Quand on vous rend un service, dites merci ! Et pas seulement merci. Insistez : « Je te remercie de m’avoir aidé à déménager, surtout que je sais que tu étais fatigué(e). Je t’en suis vraiment reconnaissant(e). »

Et puis, pensez aussi à proposer un service. Car à donner aux autres, on reçoit beaucoup plus et avec plus de plaisir, d’empathie et d’amitié.

À lire :

« Je n’ai plus peur du jugement des autres », Chantal Joffrin Le Clerc, Franck Manière. Éditions Odile Jacob.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Chantal Joffrin Le Clerc, Franck Manière, « Je n’ai plus peur du jugement des autres », Editions Odile Jacob.