Je fatigue devant mon écran…Que faire ?

© Istock

Aujourd’hui, quasiment tout le monde travaille sur écran, plus ou moins longtemps. Parallèlement, les plaintes se sont multipliées ces dernières années : fatigue, yeux secs, voire maux de tête. Que se passe-t-il ? Que faut-il faire ? Nous avons interrogé le Dr Xavier Subirana, ophtalmologique.

Publicité

Quels types de troubles peut générer le travail sur écran ?

"Les écrans n’induisent aucune pathologie", indique le Dr Xavier Subirana, ophtalmologiste. "En revanche, ils engendrent un travail visuel important et présentent certaines particularités qui induisent pour les personnes fixant de longues heures leur écran un certain nombre de symptômes comme une sensation de fatigue visuelle en fin de journée, d’œil sec donnant l’envie de mettre des gouttes pour les humidifier et parfois même des maux de tête." Ces symptômes sont typiquement absents le matin puis se manifestent progressivement au fil des heures passées devant l’écran pour culminer en fin de journée. "Ils sont donc bien induits par l’effort visuel fourni devant l’écran, d’autant plus qu’ils disparaissent pendant les vacances."

Publicité
Publicité

Que faire si l'on souffre de fatigue oculaire liée à l'ordinateur ?

La première chose à faire est de consulter un ophtalmologiste pour vérifier s’il existe un trouble visuel. En premier, il est nécessaire de dépister un défaut de réfraction même très léger. Une toute petite hypermétropie, ou un petit astigmatisme, non gênants habituellement dans la vie quotidienne peuvent se révéler très pénible lorsque l’on fait travailler ses yeux avec beaucoup d’intensité. Il suffit alors de porter des lunettes corrigeant ce petit défaut lors du travail sur ordinateur pour soulager les symptômes.

En second, il convient d’éliminer un déséquilibre de la vision binoculaire. En effet, de nombreuses personnes ont un léger défaut de parallélisme des yeux (hétérophorie), qu’elles compensent facilement grâce à leurs muscles oculomoteurs. Mais devant un écran, cet effort permanent peut être source de fatigue.

La cause la plus fréquente de fatigue visuelle est l’insuffisance de convergence. Les yeux n’arrivent plus à converger suffisamment, or pour avoir une bonne vision binoculaire en vision de près il faut que les deux yeux convergent symétriquement vers le centre de l’écran.

Une autre cause de fatigue, après quarante ans, peut être la conséquence de l’apparition de la presbytie. Regarder de près nécessite une accommodation du cristallin, lequel fonctionne de moins en moins bien avec l’âge, induisant la presbytie qui nécessitera un port de lunettes en vision de près et donc devant l’écran.

Publié par Carolina Gelitti, journaliste le Lundi 15 Juillet 2013 : 11h35
Mis à jour le Jeudi 01 Octobre 2015 : 10h59
La rédaction vous recommande sur Amazon :