Jacuzzi®, spa ou bains à remous : quelles vertus ?

© Istock

Les bains à remous ou spa (jacuzzi® étant une marque déposée du nom de son inventeur) sont des baignoires plus ou moins grandes équipées de buses propulsant un mélange d’air et d’eau. L’immersion dans cette eau chaude à remous procure une sensation immédiate de détente.

Quelles sont les autres vertus des bains à remous, quelles précautions prendre et existe-t-il des contre-indications ?

Publicité

Cette immersion dans une eau chaude à remous, également appelée spa, exerce des effets qui correspondent à la fois à l’hydrothérapie (bénéfices thérapeutiques de l’eau), à l’hydromassage et à la balnéothérapie.

Relaxation, massage et autres bienfaits

Lorsque l’on est immergé dans un bain chaud à remous (33 à 40°C), les bulles d’air ont un effet relaxant et le bien-être ressenti aide à lutter contre le stress, l’anxiété et améliore la qualité du sommeil.

Les bienfaits de l’hydromassage

Les jets d’eau ont quant à eux des vertus massantes sur l’ensemble du corps ou de façon ciblée selon l’orientation des buses et leur puissance. Ils peuvent être mis à profit pour éliminer les tensions musculaires, soulager les articulations des personnes souffrant d’arthrose et d’arthrite (effet renforcé par la sensation d’apesanteur), les tensions lombaires, les raideurs dorsales.

Publicité
Publicité

L’hydromassage stimule la circulation sanguine et facilite l’élimination des toxines.

La balnéothérapie aurait également un impact sur les troubles digestifs, la cellulite, les migraines, les jambes lourdes, etc. Sans oublier un effet raffermissant des tissus et notamment de la peau.

Enfin, en famille, entre amis ou en équipe, le bain à remous a l’avantage de développer la convivialité.

Précautions et contre-indications du jacuzzi ?

Les séances ne doivent pas dépasser 30 minutes au risque d’entraîner des somnolences, voire une hyperthermie.

La température ne doit pas dépasser 40°C pour les mêmes raisons et pour éviter tout risque de brûlure.

Attention à la puissance des jets. Notamment pas de jets trop violents pour les personnes peu musclées au risque d’engendrer des traumatismes des tissus.

Les grandes différences brusques de températures peuvent solliciter le cœur. L’alternance bain à remous puis douche froide est donc contre-indiquée chez les personnes atteintes de troubles cardiaques.

Attention aux règles d’hygiène et d’entretien des baignoires à remous, à défaut les bactéries risquent de se développer et de causer des infections.

Le spa est autorisé à tous, il n’existe pas de contre-indication à condition de respecter les règles de précaution.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 30 Octobre 2014 : 12h03
Mis à jour le Jeudi 30 Octobre 2014 : 12h03