Ionogramme sanguin : que mesure cet examen ?

Un ionogramme sanguin est prescrit pour mesurer les différentes teneurs du sang en potassium, calcium, chlore, sodium... Il est très utile pour détecter certaines maladies et affections.
© Istock

Qu'est-ce qu'un ionogramme sanguin ?

Un ionogramme est couramment demandé par les médecins pour surveiller l'équilibre de l'organisme. Cet examen contrôle et mesure les composants ioniques du sang, aussi appelés électrolytes. Il permet de vérifier le pourcentage en calcium (Ca), sodium (Na), chlore (Cl), potassium (K), magnésium (Mg), bicarbonates (CO3) dans le sang. Il peut être prescrit dans le cadre d'un examen de contrôle ou lorsque le médecin a un doute sur une éventuelle maladie du patient. C'est l'équilibre entre l'eau présente dans le corps et les différents ions qui est ainsi contrôlé. Les variations des charges positives et négatives (équilibre acido-basique) ainsi que les liens entre ions et bicarbonates sont scrupuleusement observés. Un ionogramme urinaire est souvent prescrit en même temps pour affiner le diagnostic.

Que peut déceler un ionogramme sanguin ?

Lorsque le patient souffre d'un rythme cardiaque anormalement irrégulier, d'un œdème, de vomissements, d'évanouissements, etc., il peut être utile de procéder à un ionogramme sanguin. Cela va permettre de vérifier si les électrolytes sont présents en quantité raisonnable dans le sang. Un état de malnutrition ou de déshydratation peut être mis en évidence grâce à cet examen. Les maladies hormonales (hypothyroïdie ou hyperthyroïdie), les maladies rénales et les problèmes de minéralisation osseuse sont repérés par ce biais. D'habitude, les reins, le système digestif, le système respiratoire et la peau contribuent à réguler les électrolytes présents dans l'organisme. En cas de dysfonctionnement, l'équilibre n'est plus assuré et le corps souffre de carence ou d'excès d'électrolytes. 

Manque de calcium ou de sodium : agir après un ionogramme sanguin

Lors d'un ionogramme sanguin, un prélèvement de sang est effectué sur une veine au niveau du pli du coude, avec pose d'un garrot. Le sang passe en centrifugeuse et les résultats des analyses sont généralement fournis dans les 24 heures. La glycémie et le taux de protides dans le sang sont souvent recherchés en même temps. Le médecin pourra, à la lecture des résultats, déterminer si le patient a un taux d'électrolytes correct. À titre d'exemple, les valeurs normales sont de 136 à 145 pour le sodium, de 100 à 110 pour le chlore, de 90 à 100 pour le calcium, de 0,75 à 1 pour le magnésium et de 3,5 à 4,9 pour le potassium. Les mesures se font en mmol/L, en mg/L ou en mEq/L. Si une anomalie est détectée, le médecin va tenter de déterminer si cela correspond à une déshydratation ou à une malnutrition, passagère ou plus grave. Souvent, les déficits observés pourront être corrigés par une alimentation équilibrée ou par la prise de compléments alimentaires. Le cas d'une maladie peut aussi être envisagé : il conviendra alors de traiter le patient selon sa pathologie. 

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :