Interview : pas d'enfant au soleil !

Inconscients ? Imprudents ? Mal informés ? Les Français exposent de plus en plus leurs enfants au soleil. A terme, deux fois plus de mélanomes, les cancers de la peau les plus dangereux, et une multiplication des cataractes. Nous avons interrogé le Professeur Jean-François Doré*, Directeur de recherche à l'INSERM et spécialiste des effets du soleil sur la santé.
PUB

e-sante : Vous semblez inquiet sur l'accroissement du nombre de cancers de la peau. Que pouvez-vous nous dire sur l'évolution du comportement des Français que vous étudiez ?

Pr Jean-François Doré : Le comportement des Français vis-à-vis du soleil a changé : en 40 ans, avec la mode des peaux bronzées et l'augmentation des vacances « à la plage », les Français s'exposent beaucoup plus. Et le nombre de cancers augmenteLe problème aujourd'hui c'est que les Français utilisent des crèmes solaires justement pour pouvoir s'exposer plus longtemps et à n'importe quel moment de la journée.Les sondages montrent que les messages de précaution atteignent leurs cibles mais que les comportements ne changent pas.

PUB
PUB

e-sante : Ceci signifie que les crèmes ne sont pas efficaces ?

Pr Jean-François Doré : Non, elles le sont. Mais elles sont efficaces contre les coups de soleil, pas contre tous les risques de cancers cutanés. La crème n'est pas la seule bonne réponse. La protection solaire est un comportement global, une combinaison de règles à respecter : ne pas s'exposer entre 12 et 16 heures, porter des vêtements adaptés, des lunettes, un chapeau et bien sûr appliquer une crème Et même pour des peaux déjà bronzées qui restent tout aussi vulnérables.

Publié le 13 Août 2003
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
PUB