Insuffisance rénale : réflexe greffe !

© Istock

La FNAIR (Fédération nationale d’aide aux insuffisants rénaux) œuvre pour qu’en cas d'insuffisance rénale terminale, la greffe devienne le traitement de première intention.

Cette Journée mondiale du don d’organes et de la greffe du 17 octobre 2013 est l’occasion d’informer, de soutenir et de développer l’activité de greffe…

Publicité

En attente d’une greffe de rein, la dialyse…

Le rein est l’organe le plus greffé, suivi par le foie. La greffe de rein a progressé de 53 % au cours des 20 dernières années, mais encore aujourd’hui, 45 % des insuffisants rénaux chroniques sont greffés, contre 55 % dialysés (chiffres de l’Agence de la biomédecine).

Lorsqu’on annonce à un patient le diagnostic d’insuffisance rénale en stade terminal, seule une greffe peut le sauver et lui assurer une meilleure qualité de vie. Pourtant en France, « un tiers seulement des personnes dialysées sont inscrites sur la Liste nationale d’attente (LNA) de greffe (contre 70 % en Norvège) ».

L’inscription pour une greffe n’est pas systématique

La FNAIR déplore que l’inscription sur cette liste nationale d’attente ne soit pas systématique et que « l’information relative à la possibilité de bénéficier d’une greffe à partir de donneur vivant » soit si peu divulguée ». La Fédération propose trois grands axes d’action :

Publicité
Publicité
  • Informer, proposer un bilan pré-greffe aux patients concernés et programmer l’inscription systématique sur la liste nationale d’attente.
  • Développer l’activité de greffe : professionnels formés, matériels spécifiques, démarche auprès des familles (le taux de refus familial est de 34 % en 2012).
  • Soutenir la greffe à partir de donneurs vivants. Elle est encore très peu développée en France avec 10 % seulement du nombre total de greffes rénales en 2011, contre 45 % en Suède et 38 % au Royaume-Uni.
Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 17 Octobre 2013 : 14h59
Mis à jour le Jeudi 17 Octobre 2013 : 15h06
Source : Communiqué de presse de la Fédération nationale d’aide aux insuffisants rénaux (FNAIR), 16 octobre 2013.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés