Infections urinaires récidivantes : un danger pour les reins

© Istock

Les infections urinaires sont fréquentes et ont tendance à récidiver chez certaines femmes. Elles constituent un problème d'hygiène intime qui peut mettre les reins en danger. Leur prise en charge ne doit pas être négligée.

PUB

Quels sont les risques des infections urinaires récidivantes ?

L'infection urinaire correspond à la présence de bactéries dans la vessie. Elle est beaucoup plus fréquente chez la femme que chez l'homme, car le tractus urinaire de la femme est plus court. Certaines femmes ont tendance à avoir des infections urinaires fréquentes. Le risque de récidive est l'installation de résistances bactériennes aux antibiotiques et la propagation de l'infection au niveau des reins, constituant ainsi une pyélonéphrite. Si elles se répètent, ces pyélonéphrites peuvent, à terme, provoquer une insuffisance rénale.

PUB
PUB

Comment éviter les récidives d'infection urinaire ?

Les femmes qui ont tendance à avoir des infections urinaires récidivantes doivent avoir une hygiène de vie très stricte. L'hydratation est l'élément le plus important avec des apports hydriques d'au moins 1,5 à 2 litres par jour. Si l'envie d'uriner est présente, il ne faut pas attendre, car la stagnation des urines dans la vessie favorise la multiplication des bactéries. Un traitement préventif par de la canneberge, en jus ou en compléments alimentaires a aussi fait la preuve de son efficacité pour lutter contre les récidives d'infection urinaire. La vitamine C et le jus de citron acidifient les urines et limitent ainsi le développement des bactéries.

Publié le 10 Janvier 2019
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé
Source : Cystite aiguë simple, à risque de complication ou récidivante, de la femme, Haute Autorité de Santé (HAS), novembre 2016
Infections urinaires récidivantes, Dr Natacha Mrozek, CHU Clermont-Ferrand, Université d'Auvergne, 2015
Cystite récidivante, Service d'urologie du CHU Henri Mondor, Andras Hoznek