Helicobacter pylori et cancer : quel lien ?

© Istock

L’Helicobacter pylori est une bactérie qui est aujourd’hui connue pour son implication dans les cancers de l’estomac. Mais quel est le lien entre cet Helicobacter et le cancer ? Par ailleurs, comment éliminer l’Helicobacter pylori ? Quel traitement adopter en cas de cancer gastrique ?

PUB

Helicobacter pylori et cancer

Le cancer de l’estomac est un cancer relativement fréquent puisqu’il concerne chaque année 6500 nouvelles personnes en France. Deux à trois fois plus d’hommes que de femmes sont touchés, notamment ceux âgés de plus de 50 ans. Dans la plupart des cas, le cancer gastrique se développe à partir d’états précancéreux qui vont faciliter l’apparition d’un cancer proprement dit. Or, on sait que l’Helicobacter pylori (ou Hp) est l’un des principaux facteurs de risque de cancer de l’estomac. Cela s’explique en partie par le fait que cette bactérie est capable de résister au climat extrêmement acide de l’estomac et aux antibiotiques qui deviennent rapidement inefficaces. Mais cela est également dûau fait que :

- l’Hp est régulièrement responsable de gastrites qui constituent des états précancéreux car l’organisme génère une inflammation pour lutter contre l’infection bactérienne ;

- l’Hp induit la transformation des cellules épithéliales de la muqueuse de l’estomac en cellules mésenchymateuses qui interviennent dans la formation des tumeurs.

PUB
PUB

Ainsi, dans 80 % des cancers de l’estomac, l’Helicobacter pylori est retrouvé.

Comment éliminer l’Helicobacter pylori

Eliminer l’Helicobacter pylori est nécessaire pour traiter certains maux d’estomac et pour limiter les risques de cancer de l’estomac. Il est possible de recourir à des traitements naturels, à commencer par l’adoption d’un régime alimentaire adapté. Il faut ainsi privilégier certains aliments tels que le radis noir ou les brocolis, ou tout autre complément alimentaire riche en sulforaphanes (qui luttent efficacement contre l’Hp). Il faut par ailleurs consommer des protéines de qualité en privilégiant le poisson et la viande blanche, et des glucides complexes présents dans les céréales complètes (bio de préférence), les légumineuses et les légumes et fruits frais. Mettez aussi l’accent sur certaines épices telles que le gingembre, le curcuma, le thym, l’ail, la cannelle, etc. Tout cela suppose également de cesser de consommer des aliments industriels et/ou transformés. On peut compléter cette alimentation par des traitements homéopathiques tels que Nux vomica en 4 CH (5 granules avant les repas) ou encore l’huile essentielle de menthe sylvestre (une goutte après chaque repas).

Traitement contre l’Helicobacter pylori en cas de cancer gastrique

Le traitement recommandé par la Haute Autorité de Santé (HAS) pour lutter contre l’Hp est un traitement combiné de 10 jours qui associe deux antibiotiques (le plus souvent l’amoxicilline et la clarithromycine) à un antisécrétoire (inhibiteur de la pompe à protons). En l’absence d’évaluation de la sensibilité de l’Hp aux antibiotiques, on privilégiera un traitement associant quatre médicaments, dont un à base de bismuth (oméprazole, tétracycline, métronidazole et sel de bismuth). Un contrôle de l’éradication est indispensable après chaque traitement.

Publié par La Rédaction E-Santé le Mardi 06 Novembre 2018 : 12h02
La rédaction vous recommande sur Amazon :