Helicobacter pylori, la bactérie de tous les dangers ?

© Istock

Helicobacter pylori : un nom barbare, une bactérie de rien du tout, mais qui est en cause dans un très grand nombre de maladies, notamment de l'estomac.

Comment s’en protéger ?

Helicobacter pylori : est-ce la bactérie de tous les dangers ?

PUB

Helicobacter pylori : une bactérie liée à l’ulcère de l’estomac

L’Helicobacter pylori est le nom d’une bactérie en forme d’hélice (d’où son nom) qui a la particularité de se sentir comme chez elle dans l’estomac. Celui-ci est pourtant un milieu très acide qui est hostile à la plupart des autres germes.

Rappelons que la paroi de l’estomac est protégée de sa propre acidité par une couche épaisse de mucus. La présence d’Helicobacter pylori dans ce mucus en perturbe l’équilibre, et l’acide gastrique peut entrer en contact avec la muqueuse, et causer les très douloureux ulcères.

C’est ainsi que les ulcères de l’estomac, mais aussi le reflux et d’autres symptômes douloureux, sont liés à la présence d’Helicobacter pylori.

PUB
PUB

Plus grave, c’est aussi à partir de cette bactérie que se développent les cancers de l’estomac (qui commencent généralement par des ulcères).

Attention, toutes les personnes infectées par Helicobacter pylori ne développeront pas d’ulcère ; et parmi elles, celles qui verront ledit ulcère évoluer vers un cancer sont encre une petite minorité.

Helicobacter : d’autres crimes ?

Le lien entre Helicobacter pylori, ulcère et cancer de l’estomac est aujourd’hui bien connu et bien documenté. Certains soupçonnent la bactérie de causer d’autres problèmes :

  • Purpura
  • Urticaire chronique
  • Anémie
  • Athérosclérose

On manque cependant de preuves pour ces autres maladies.

Comment dépiste-t-on Helicobacter pylori ?

La présence de la bactérie dans l’organisme n’est pas une garantie de tomber malade, c’est pourquoi il n’est pas intéressant de la dépister chez quelqu’un qui n’a pas de symptômes.

Mais si vous présentez certains de ces signes, parlez-en à votre médecin :

  • Douleurs à l’estomac
  • Reflux, nausées, éructations
  • Digestion difficile (dyspepsie)
  • Antécédents de cancers de l’estomac dans votre famille proche.

Le dépistage de la bactérie Helicobacter pylori peut se faire par une prise de sang ou même par un test respiratoire parce que la bactérie émet un gaz qui se retrouve dans l’air expiré.

Ce test sera le plus souvent accompagné d’un examen de l’estomac, de l’œsophage et de la partie supérieure de l’intestin (le duodénum) pour vérifier la présence d’ulcères.

Publié le 22 Septembre 2014 | Mis à jour le 26 Novembre 2015
Auteurs : Marion Garteiser, journaliste santé
Source : Mana, F.
Voir + de sources
et al., Acta Gastroenterol Belg. 2013 Dec;76(4):381-5. http://www.nlm.nih.gov/medlineplus/helicobacterpyloriinfections.html. Société Canadienne du Cancer.
La rédaction vous recommande sur Amazon :