Quoi de neuf pour l'estomac ?

Les troubles gastriques sont très souvent dus à la présence d'une bactérie, H. pylori. Un test respiratoire permet de déceler ce germe et d'éviter ainsi une fibroscopie plus stressante nécessitant une hospitalisation.
PUB

Certains d'entre vous ont peut-être déjà ressenti une sensation de lourdeur après le repas, voire même des douleurs abdominales. Cet inconfort digestif, appelé dyspepsie, est le plus souvent le symptôme de maladies bénignes telles qu'un trouble fonctionnel ou une gastrite, mais il peut aussi signaler la présence d'une tumeur ou d'une maladie de l'intestin.

La fibroscopie pour y voir plus clair

La seule façon d'y voir plus clair est de procéder à des examens et le premier en lice est la fibroscopie. Cet examen permet d'observer l'œsophage, l'estomac et une partie du duodénum (partie haute de l'intestin suivant l'estomac) et d'effectuer des prélèvements. Il est réalisé grâce à un fibroscope, mini-caméra câblée introduite par voie haute. Très inconfortable, cet examen nécessite parfois une anesthésie générale et donc une hospitalisation.

PUB
PUB

Recherche d'un responsable fréquent : H. pylori

La bactérie Helicobacter pylori est fréquemment à l'origine de gastrites et même d'ulcères de l'estomac, qui peuvent être à l'origine d'une dyspepsie. La détection de ce germe peut donc constituer une première étape et ceci d'autant plus facilement qu'elle peut maintenant être réalisée très simplement grâce à un test respiratoire. Lorsque le germe est présent, un traitement antibiotique d'une semaine à quinze jours suffit à la guérison.

Publié le 27 Mai 2002
Auteur(s) : Dr Agnès Lara
Source : McColl et coll.
Voir + de sources
British Medical Journal 2002; 324: 999-1002.