Grossesse et alimentation : gare au lait cru

La consommation de fromages au lait cru est déconseillée pendant la grossesse, car cela peut entraîner le développement de la bactérie listeria, pouvant affecter la santé du bébé et de la mère. Ainsi, la femme enceinte doit prendre quelques précautions alimentaires. Découvrez pourquoi il faut faire attention à la consommation de lait cru pendant la grossesse.
© Istock

Les risques liés à la consommation de fromage pendant la grossesse

La consommation de fromage durant la grossesse peut occasionner des risques pour la santé de la mère et du bébé. En effet, la consommation de certains fromages peut favoriser le développement de certaines bactéries comme la listeria. La listériose est la maladie causée par le développement de cette bactérie qui provoque des symptômes similaires à ceux de la grippe. Cette maladie reste cependant assez rare en France. De même, la toxoplasmose est une autre maladie pouvant être provoquée par la consommation de certains aliments durant la grossesse.

Quels fromages éviter pendant la grossesse ?

Les fromages à pâte molle et à croûte fleurie sont à éviter durant la grossesse : il s'agit des fromages de type camembert et brie. De même, les fromages à croûte lavée doivent être évités, tels que le pont-l'évêque et le munster, et en particulier s'ils sont au lait cru. Les fromages à pâte persillée comme le bleu d'Auvergne, le gorgonzola et le roquefort ne doivent pas être consommés. Par ailleurs, les fromages frais à pâte molle au lait cru ne doivent pas être mangés : il s'agit notamment des crottins de Chavignol et des fromages frais de chèvre et de brebis. Il est nécessaire, de manière générale, de retirer la croûte de tous les fromages. Enfin, les fromages râpés industriels sont à proscrire.

Quels fromages peuvent être consommés pendant la grossesse ?

Au contraire, certains fromages peuvent être consommés par la femme enceinte, et notamment les fromages à pâte dure comme le comté, le cheddar, l'emmental, le gruyère et le parmesan. De même, les fromages à pâte fondue pasteurisés peuvent être mangés, tels que les fromages frais aux herbes, la feta, la mozzarella ou le mascarpone. Par ailleurs, les yaourts, les fromages frais, les faisselles et les crèmes fraîches peuvent être consommés à condition qu'ils soient pasteurisés, et non pas au lait cru. Enfin, il est possible de manger des fromages au lait cru s'ils sont cuits, car la montée en température permet d'éliminer les agents pathogènes responsables de l'apparition de maladies. Cela ressemble en effet au processus de pasteurisation du lait. Il est donc possible de manger des fromages sous la forme de raclettes, de fondues ou de gratins.

Quels autres aliments éviter durant la grossesse ?

D'autres aliments doivent être évités par la femme enceinte, et en particulier la viande, les poissons et les fruits de mer crus ou peu cuits. Il s'agit également des pâtés, du foie gras, des rillettes et des viandes à tartiner. De même, les œufs crus ou très peu cuits ne doivent pas être mangés. Les jus de fruits non pasteurisés comme le cidre de pommes présentent aussi des dangers. D'autre part, il est vivement recommandé de bien laver les légumes, les fruits et les herbes aromatiques afin de prévenir tout risque de toxoplasmose. Pour finir, certains produits doivent totalement être éliminés car ils sont très dangereux pour le bébé : il s'agit en particulier de l'alcool, du café s'il est consommé de manière excessive, et bien évidemment le tabac.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Le guide nutrition de la grossesse, PNNS, Santé Publique France