Grippe : une enfant de trois ans est morte à Aix-les-Bains

© Istock

Une petite fille de trois ans est morte de la grippe dans la nuit du 29 au 30 janvier à l'hôpital d'Aix-les-Bains (Savoie).

Publicité

La grippe vient encore de faire une victime. Une petite fille de trois ans a été conduite par sa mère en urgence à l'hôpital d'Aix-les-Bains (Savoie), dans la nuit du lundi 29 au mardi 30 janvier. La fillette a été prise en charge par les services d'urgence à 3h20 du matin.Malgré la réaction immédiate des urgentistes, l'état de l'enfant était trop critique pour qu'elle soit sauvée.

A son arrivée, elle souffrait d'une grande détresse neurologique et respiratoire; c'est ce qui a entraîné le décès de la fillette une heure après son admission.Les médecins ont fait des prélèvements biologiques qui ont montré la présence du virus de la grippe. Les causes exactes de la mort n'ont toujours pas été déterminées et devraient arriver lorsque les analyses seront revenues.

Publicité
Publicité

"La souche active qui sévit actuellement enépidémieserait particulièrement défavorable aux jeunes organismes, bien qu’on ne puisse établir aucune généralité. Le combat contrela grippeest propre à chaque organisme. Ce décès, aussi inattendu et douloureux soit-il, ne doit en aucun cas créer de psychose chez les malades dela grippe" prévient le Dr Emmanuel Forestier, infectiologue au centre hospitalier Métropole Savoie interrogé par nos confrères du Dauphiné Libéré.

La grippe indirectement responsable

Une cellule d'accompagnement psychologique a été mise en place pour soutenir les enfants scolarisés dans le même établissement que la jeune victime. Les parents bénéficieront aussi d'un soutien, après le choc de la nouvelle.

Selon les estimations de Santé publique France, 4 800 personnes de plus sont mortes par rapport à ce qui était attendu cet hiver. Parmi elles, 2 800 auraient passé l'arme à gauche à cause de la grippe. En 2016-2017, 14 000 décès étaient imputés à l'infection.

Si ces personnes ne sont pas directement mortes de cette maladie infectieuse, elle est en partie responsable du phénomène. En effet, les virus grippaux peuvent déséquilibrer des maladies chroniques, comme l'asthme, l'insuffisance respiratoire, ou encore des troubles cardiaques. Le virus est donc indirectement la cause du décès.

C'est à cause de ce rôle secondaire que les populations à risque sont invitées à se vacciner. Pour se protéger de la grippe, des mesures d'hygiène stricte sont aussi recommandées. Les personnes en bonne santé peuvent éviter de tomber malades en se lavant régulièrement les mains et en limitant les contacts avec des personnes malades.

Celles et ceux qui souffrent de symptômes évoquant la grippe sont incités à rester confinés dans la mesure du possible. L'utilisation de mouchoirs à usage unique, et le fait de se couvrir la bouche en cas de toux ou d'éternuement sont également deux armes efficaces.

Publié par Manon Anger, journaliste santé le Jeudi 01 Février 2018 : 11h19
PUB
PUB