Gingembre
Le gingembre est une plante de la famille des zingibéracées que l'on cultive pour ses rhizomes. elle pousse dans les pays chauds. en chine, en inde et en malaisie, d'où le gingembre est originaire, il est utilisé depuis plus de 3000 ans.
Sommaire

Bien utiliser le gingembre

Le gingembre se trouve frais, en racine : il faut l'éplucher et le râper ou le couper finement. Mais il existe aussi du

  • gingembre gris, noir qui est assez sec et pas pelé,
  • gingembre blanc, pelé et sec,
  • gingembre en poudre qui s'évente rapidement,
  • gingembre confit dans du vinaigre de riz : c'est celui que l'on sert dans les restaurants japonais, coupé en fine lamelles,
  • gingembre c onfit au sucre qui est une friandise asiatique, à conserver dans un bocal car il rancit vite.

une pince de gingembre râpé ou en poudre relève une salade de fruits ou de légumes, parfume un laitage. Le gingembre frais est moins piquant que celui qui est séché. Sa saveur est légèrement citronnée. On le trouve tout au long de l'année dans les rayons de produits exotiques. La racine de gingembre doit toujours être bien ferme, brun clair avec une chair jaune pâle, juteuse et parfumée.

Nutrition

depuis des millénaires, le gingembre est la panacée dans la médecine asiatique. dans les écrits de l’école de salerne, haut lieu de la médecine du 10ème au 13ème siècles, on trouve ceci : " au froid de l'estomac, des reins et du poumon le gingembre brûlant s'oppose avec raison,éteint la soif, ranime, excite le cerveau,en la vieillesse éveille amour jeune et nouveau". le gingembre est toujours réputé pour aider la digestion. on le dit aussi efficace contre le mal des transports, les nausées de la grossesse. ses vertus aphrodisiaques ont été affirmées de tout temps et dans toutes les cultures. il est question du gingembre dans le kama soutra et les comtes des mille et une nuits. mais comme il n’existe pas encore d’étude médicale démontrant sérieusement ce pouvoir, on ne peut que se baser sur ces antiques préceptes.

Guide: 

Source :