Fellation : 5 idées reçues décryptées par un sexologue
Sommaire

"La fellation nécessite une hygiène parfaite"

C’est ce que pensent les femmes, parfois moins les hommes. Eux sont souvent moins gênés par les odeurs, parce qu’ils sont moins encombrés que les femmes avec la croyance que "c’est sale".

"C’est vraiment pour eux l’occasion de prendre soin de leur partenaire et de ses vulnérabilités en étant très attentifs à leur hygiène corporelle. Ce n’est pas tant le parfum utilisé que le soin apporté à la toilette qui importe", note la spécialiste. Sans compter que les odeurs corporelles font partie de l’excitation, phéromones obligent !

"La fellation, c’est 5 minutes et puis c’est mon tour"

La fellation est parfois envisagée comme une obligation pour faire plaisir à Monsieur : il sera content et voudra bien par la suite s’occuper de Madame. C’est dommage d’en rester là ! La fellation peut être un beau moment où la femme honore le masculin, c’est-à-dire toute la puissance de vie masculine.

"Comme les femmes en Inde, lorsqu’elles versent le lait et le miel sur le lingam, ces grandes pierres phalliques. Honorer le masculin, cela peut prendre du temps ! Ce temps permet à la femme de sentir, les minutes passant, le désir de la rencontre des sexes", souligne Marie Bareaud.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :