Equilibre alimentaire des seniors
Quand on vieillit, ça n'est pas le moment de se laisser aller. Une bonne alimentation et une activité physique et intellectuelle sont les piliers d'une vieillesse réussie. Équilibre alimentaire et activité sont indispensables pour prévenir ou empêcher de s'aggraver certains processus liés à l'âge tels que l'ostéoporose, l'athérosclérose, certains cancers, et la diminution des défenses immunitaires.
Sommaire

Age et cholestérol

L'élévation du taux de cholestérol sanguin est tout à fait normale avec l'âge. Plusieurs études ont largement démontré que chez les personnes âgées le risque d'un accident vasculaire était lié à l'âge et non au cholestérol et que le HDL (le bon cholestérol)demeure toujours un facteur protecteur. Les seniors en bonne santé n'ont besoin ni d'un médicament hypocholestérolémiant (d'autant plus qu'ils ont tous des effets secondaires souvent difficiles à supporter), ni d'un régime pauvre en cholestérol, qui aggravera leur manque d'appétit et risque en plus d'installer des carences en protéines, en fer et en calcium.

Age et excès de poids

Les seniors trop gros ont inévitablement déjà fait des régimes pour maigrir, soldés par des échecs ou des récidives. Faut-il vraiment gâcher la dernière partie de sa vie à perdre du poids ? Le problème peut se poser en cas d'intervention chirurgicale, par exemple le remplacement d'une hanche arthrosique car la graisse gêne le travail du chirurgien et de plus fatigue les articulations. Sinon, il n'y a aucune raison qu'un gros senior en bonne santé s'oblige une fois de plus à perdre du poids mettant ainsi en péril sa qualité de vie.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :