Épilepsie infantile : un médicament à base de cannabis autorisée

Si votre enfant souffre d'une forme sévère d'épilepsie, il pourrait bientôt être soigné avec un médicament à base de cannabis. Baptisé Epidyolex, ce traitement vient d'obtenir une autorisation de mise sur le marché en Europe dont la France.
© Istock

La possession et la consommation de cannabis sont interdites en France. Toutefois, les enfants des syndromes de Lennox-Gastaut et de Dravet - formes sévères d'épilepsie - vont être soignés avec un traitement à base de cette plante. L'Union européenne vient de donner son feu vert pour la commercialisation de l’Epidyolex, un médicament contenant du cannabidiol (un composant du cannabis) dans les 28 pays membres dont la France. Cette validation définitive intervient neuf mois après une autorisation temporaire d'utilisation.

Un accord sur les prix à trouver

Si la solution buvable a obtenu le précieux sésame, elle doit franchir encore une étape importante avant de pérenniser sa présence sur le marché de l’UE : fixer son prix. Son fabricant GW Pharmaceuticals, doit encore négocier le tarif du produit.

Ces discussions peuvent prendre du temps. Elles sont, en effet, toujours en cours pour le Sativex, premier médicament à base de cannabis contre la sclérose en plaques autorisée depuis 2014.

Mais pour l'heure Justin Gover, directeur général du laboratoire britannique, se réjouit de cette avancée : “Nous croyons que les patients et les médecins méritent d’avoir accès à des médicaments à base de cannabis rigoureusement testés et évalués, fabriqués selon les normes les plus élevées et approuvés par les organismes de réglementation des médicaments, et nous sommes heureux d’être les premiers à offrir cette solution à la communauté épileptique”.

Epidyolex : efficace pour deux formes graves d’épilepsie

Une étude internationale sur l'Epidyolex a été réalisée dans 23 centres américains et européens sur 120 enfants atteints du syndrome de Dravet. Elle a démontré que la solution buvable réduisait de moitié le nombre de crises convulsives pour 4 patients sur 10. D’autres recherches ont également démontré l'efficacité du médicament pour le syndrome de Lennox Gastaut.

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) précise sur son site que le médicament pourra être prescrit aux personnes âgées de plus de 2 ans atteint de ces deux maladies “après l'échec des traitements intérieurs”.

De plus, il devra être associé à “au moins un traitement antiépileptique indiqué dans le syndrome de Lennox-Gastaut (valproate, felbamate, lamotrigine, rufinamide, topiramate) ou le syndrome de Dravet (stiripentol)”.

Deux épilepsies difficiles à traiter

Le syndrome de Lennox-Gastaut

Cette forme d'épilepsie infantile apparaît généralement entre l’âge de 2 et 6 ans. Difficile à traiter, elle se caractérise par une régression psychomotrice et des crises fréquentes. Les enfants peuvent aussi souffrir de difficultés d’apprentissage, de pertes de mémoire et de troubles psychomoteurs. Entre 3% et 6% des jeunes épileptiques sont touchés par cette maladie.

Le syndrome de Dravet

Le syndrome de Dravet est une forme d'épilepsie sévère et rare du nourrisson d’origine génétique. Selon les estimations, il toucherait entre 1 personne sur 20 000 et 1 personne sur 40 000.

La crise convulsive se déclare avant l'âge d’un an, généralement pendant un épisode fiévreux. Les enfants atteints de cette maladie ont un retard de développement. Ils peuvent aussi avoir des troubles alimentaires et du sommeil, des difficultés de langage ou encore des troubles du comportement (hyperactivité/autisme).

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Un médicament à base de cannabis autorisé contre deux épilepsies infantiles, Le Figaro, le 24 septembre 2019
EPIDYOLEX 100 mg/ml, solution buvable, ANSM mise à jour le 2 août 2019
Qu’est-ce que le syndrome de Dravet ?, Alliance Syndrome de Dravet, 10/06/10
Syndrome de Lennox-Gastaut, AboutKidsHealth, 4 février 2010