Douleurs, maux de tête, et si c'était une dépression masquée ?
Sommaire

Quels sont les critères objectifs d'une dépression masquée ou non ?

(D'après le DSM ou manuel de diagnostic des maladies mentales).

Deux critères au moins doivent exister parmi les 5 suivants (critères spécifiques) :

  • Humeur dépressive.
  • Perte d'intérêt ou de plaisir pour les activités.
  • Sentiment de dévalorisation ou de culpabilité excessive ou inappropriée.
  • Idées suicidaires récurrentes.

Et 5 critères sont nécessaires en tout parmi les précédents (critères spécifiques) et les suivants (critères non spécifiques) :

  • Troubles du sommeil (hypersomnie ou insomnie).
  • Agitation ou ralentissement psychomoteur.
  • Troubles de l'appétit (augmenté ou diminué avec perte ou gain de poids).
  • Difficulté de concentration.
  • Fatigue ou perte d'énergie.

Au total, quand une personne souffre de difficultés chroniques, il est bon de s'interroger sur la possibilité d'une dépression.

Mais attention, l'inverse existe aussi. Les dépressions masquantes sont des situations qui font penser à une dépression mais qui, en réalité, cachent une maladie chronique. Cela peut se produire pour certaines maladies inflammatoires très fatigantes (spondylarthrite ankylosante par exemple) ou infectieuses (tuberculose…) et pour toutes sortes d'autres maladies.

C'est pourquoi, en cas de difficultés de santé, avant de penser à une dépression masquée, il est essentiel de faire un bilan médical.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :