Douleur aiguë du bas-ventre ? Il faut consulter !

Publié le 10 Avril 2006 à 2h00 par Dr Philippe Presles
Les douleurs pelviennes ou douleurs du bas-ventre sont fréquentes et la plupart des femmes les connaissent. Elles peuvent être aiguës ou chroniques. Les causes de ces douleurs sont multiples et doivent pousser à consulter.
© Istock
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Le mal de ventre est fréquent

Les douleurs du bas-ventre, toutes les femmes les connaissent, que ce soit une simple constipation, un intestin irritable avec des gaz, des règles douloureuses ou une contrariété, qui tordent le ventre. Les causes ne manquent pas ! Pourtant, il faut être vigilante car des causes sérieuses existent et il vaut mieux consulter pour rien que trop tard.

Des règles douloureuses : une endométriose ?

Prenons l'exemple des règles douloureuses. Et bien, ce n'est pas normal. Si cela se répète, il faut consulter car il existe une maladie qui donne cela : l'endométriose. De quoi s'agit-il ? À chaque cycle, l'utérus se tapisse d'une nouvelle muqueuse dont la vocation est de recevoir un œuf, s'il y a eu fécondation.

En l'absence de grossesse, les règles vont enlever cette muqueuse qui va s'évacuer avec du sang par le vagin. Mais il arrive que cette muqueuse se développe en dehors de l'utérus, soit en sortant vers le bas par le col de l'utérus, entraînant des rapports sexuels douloureux, soit en sortant par le haut par les trompes de Fallope, en touchant les ovaires ou même la cavité abdominale. À chaque règle, il y aura alors hémorragie dans le bassin, d'où les douleurs dans le bas du ventre.

Il est très important de faire le diagnostic de cette maladie car elle se prend en charge et à défaut de traitement, elle peut entraîner des stérilités.

Les règles en retard : une grossesse ?

L'autre grand cas à connaître est celui des retards de règle. En cas de douleur survenant alors que les règles ne sont pas venues normalement, il faut penser à une grossesse, à une grossesse extra-utérine ou à une fausse couche.

La grossesse extra-utérine est une urgence. Dans ce cas, l'œuf n'est pas descendu dans l'utérus et il s'est niché dans une trompe utérine. En grossissant, il va faire mal et surtout exposer à une rupture avec hémorragie.

Dans tous les cas, une douleurau niveau du bas-ventre après retard de règles nécessite de consulter sans attendre.

De la température, des pertes vaginales : une salpingite ?

Douleur et température ne doivent jamais être prises à la légère. Plusieurs causes peuvent associer ces symptômes comme la classique appendicite. Mais il faut aussi connaître la salpingite qui est également une urgence.

Il s'agit d'une infection des voies génitales qui remonte par les trompes de l'utérus. Concrètement, du pus s'est formé et risque d'envahir le bassin. Les conséquences peuvent être redoutables, comme l'obstruction des trompes de Fallope responsable d'une stérilité, ou encore une infection du péritoine entraînant des adhérences et des douleurs chroniques par la suite.

Les autres douleurs aiguës : de l'appendicite à la colique néphrétique

Les causes de douleurs aiguës du bas-ventre ne manquent pas : appendicite, rupture d'un kyste de l'ovaire, cancer de l'ovaire, colique néphrétique quand un calcul descend le long des voies urinaires.

Ce qu'il faut retenir c'est que toutes les douleurs aiguës doivent entraîner une consultation.

Source : Le quotidien du médecin, 4 avril 2006 - N°7933.