Coup dans les testicules : douleur et risques...

© Istock

Recevoir un coup dans les testicules est extrêmement douloureux et de ce fait redouté des hommes.

Nombreux aussi sont les hommes à s’inquiéter des conséquences.

Alors quels sont exactement les risques lorsque l’on reçoit un coup dans les testicules et pourquoi ça fait si mal ?

PUB

Coup dans les testicules : pourquoi ça fait si mal ?

Les bourses qui enveloppent les testicules ne sont équipées d’aucun moyen de protection : pas d’os, de muscle ou de couche graisseuse pour amortir un éventuel choc. Ainsi, en cas de coup, ce sont les testicules qui vont amortir le choc. Un coup important peut faire remonter le testicule, lequel va cogner contre l’os du bassin, augmentant d’autant la douleur.

La douleur est aussi décuplée en raison de la physiologie même de cette partie du corps. En effet, les testicules sont très riches en vaisseaux sanguins mais aussi en nerfs (typique des zones érogènes). Ainsi, le moindre traumatisme véhicule immédiatement via les nerfs une information de grande douleur.

PUB
PUB

Pis, selon la force du traumatisme, la douleur véhiculée par les fibres nerveuses peut se propager instantanément aux zones environnantes : l’aine, l’anus, l’abdomen…, provoquant un élancement intense et un malaise qui immobilise la victime. À l’extrême, une syncope est possible.

Pourquoi les testicules sont-ils ainsi exposés à l’extérieur du corps et donc si peu protégés ?

L’organisme est tellement bien fait que l’on peut se demander pourquoi les testicules sont si exposés.

Situés à l’intérieur de notre corps, ils auraient été mieux protégés. Sauf que les testicules craignent la chaleur et notamment celle dégagée par le corps. C’est pourquoi la nature les a placés en extérieur, enveloppés dans le scrotum (bourses), sorte de sac de peau qui maintient les testicules à une température inférieure à celle du corps afin de favoriser la production de spermatozoïdes.

Cette protection contre les variations de température explique pourquoi les bourses sont tour à tour détendues ou contractées par le chaud et le froid.

Mots-clés : Testicule, Coup
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 23 Septembre 2013 : 09h41
Mis à jour le Lundi 23 Septembre 2013 : 09h55
Source : Manuel Merck, Éditions Larousse.