Contre le rhume : essayez le menthol et l'eucalyptus
© Adobe Stock

Menthol contre le rhume, un grand classique

  • Menthol, comment ça marche ?

Le menthol, comme l'eucalyptol, possède des propriétés anti-inflammatoires. Il a en plus la particularité d'anesthésier légèrement les zones sur lesquelles il est appliqué. Dans le cas du rhume, il peut donc servir à apaiser gorge ou nez irrités.

  • Comment utiliser le menthol ?

Vous trouverez de nombreux produits tout faitscontre le rhumeà base dementhol en pharmacie.

Publicité
Publicité

Si vous préférez employer une préparation "maison", misez sur l'huile essentielle (HE) de menthe poivrée, qui en est très riche. Comme l'eucalyptus, vous pouvez appliquer l'HE de menthe poivrée en externe sous forme de friction, ou l’utiliser par voie interne, mélangée à une huile végétale neutre ou sous forme de tisane.

Menthol contre le rhume : quelles précautions d'usage ?

  • Quelles précautions faut-il prendre ?

Il est déconseillé également d'appliquer de l'huile essentielle de menthe trop près du visage, pour la même raison que l'eucalyptus: des spasmes des bronches sont possibles.

Par ailleurs, le menthol a un goût fort et procure une impression de fraîcheur. C'est en général recherché, mais il faut parfois s'y habituer...

  • Y a-t-il des personnes qui doivent éviter le menthol ?

L'usage interne d'HE de menthe poivrée est déconseillé pour les très jeunes enfants (moins de deux ans et demi). Mais en dehors de cette contre-indication et des allergies éventuelles, il n'y a pas de dangers particuliers. Respectez cependant toujours les doses prescrites.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Vendredi 09 Mars 2012 : 09h12
Mis à jour le Vendredi 27 Octobre 2017 : 09h38