Comment soulager fièvre et maux de tête pendant une grippe

La grippe est une affection le plus souvent hivernale qui se traduit entre autres par une élévation de la température et un mal de tête. Alors, quel traitement de la fièvre est efficace et commet soulager les maux de tête en cas de grippe ?
© Istock

Méthodes naturelles contre les symptômes de la grippe

Parmi les méthodes naturelles permettant de lutter contre les symptômes de la grippe, il faut citer les plantes médicinales. Plusieurs d’entre elles se révéleront en effet extrêmement efficaces. C’est notamment le cas du ginseng, du thym ou encore de l’échinacée qui sont particulièrement intéressants sous forme de tisanes pour calmer la toux ou le nez qui coule en plus de la fièvre. Plus généralement, vous pourrez soulager la fièvre en utilisant des vêtements légers et en maintenant une température moyenne de 20°C dans votre logement. Il est par ailleurs indispensable de boire beaucoup d’eau (d’eau chaude notamment), car la fièvre entraîne de la transpiration et donc des pertes en eau qu’il faut compenser. De même, il est essentiel de se reposer suffisamment en restant chez soi. Notez qu’il est également nécessaire d’aérer quotidiennement la pièce dans laquelle vous restez le plus. Vous pouvez aussi aider à faire baisser la fièvre en plaçant un gant mouillé à l’eau froide sur votre front.

Solutions contre le mal de tête en cas de grippe

Le mal de tête et de façon générale les symptômes de la grippe peuvent être soulagés à l’aide de traitements antiviraux spécifiques. Toutefois, ceux-ci ne seront efficaces que s'ils sont pris dans les 48 heures qui suivent l'apparition des symptômes initiaux. Si la grippe est déjà installée, le traitement des maux de tête est purement symptomatique et il repose sur la prise de paracétamol à raison de 500 mg à 1 g, une à trois fois par jour. Il faut veiller à ne jamais dépasser la dose de 3 g par jour sans avis médical et à respecter un intervalle minimal de 6 heures entre les prises. Bien que le paracétamol soit habituellement très bien toléré, il ne doit pas être utilisé en cas de pathologie hépatique (maladie du foie).

Médicaments dans le traitement de la fièvre

En cas de forte fièvre liée à une grippe, on peut avoir recours à l’homéopathie et notamment à Belladonna en 9 CH et à Bryonia Alba en 5 CH. Il faut prendre 3 granules de ces médicaments toutes les demi-heures puis espacer les prises en fonction de l’amélioration des symptômes. Pris précocement, un traitement tel qu’Oscillococcinum est également efficace contre la grippe. On peut aussi utiliser des médicaments antipyrétiques tels que l’aspirine (mais pas chez les enfants) ou encore des anti-inflammatoires tels que l’ibuprofène, le diclofénac, le kétoprofène ou le naproxène. Il faut toutefois faire attention à ne pas combiner les médicaments entre eux et à ne pas utiliser d’antipyrétique plus de trois jours sans avis médical. Il est en revanche possible d’associer un traitement homéopathique à un antipyrétique classique. En l’absence d’amélioration, il reste préférable de consulter un médecin.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.