Comment savoir si je suis claustrophobe ?

Vous avez peur des endroits clos ou de vous trouver dans un petit espace sans pouvoir en sortir ? Voici quelques éléments pour déterminer si vous souffrez d'une simple peur ou de claustrophobie.
© Istock

Claustrophobe : avoir peur des endroits clos

La claustrophobie est définie comme une peur pathologique de se trouver dans unendroit fermé. Ascenseurs ou avions sont souvent cités, mais certains claustrophobesont peur de tout espace clos, comme une pièce dont on ne pourrait ouvrir les fenêtres par exemple.

La claustrophobie est une phobie que l'on appelle situationnelle : ce n'est pas un objet particulier qui fait peur, mais une circonstance, l e fait d'être enfermé dans un endroit.

Les phobies situationnelles sont variées. On définit notamment ainsi la peur de conduire, des tunnels ou ponts, des transports en commun, etc.

Elles font partie du grand groupe des phobies spécifiques, qui compte aussi les phobies des animaux, de l'environnement naturel, du sang, des injections, des accidents, etc.

Selon les études, on estime qu'entre 7,2% et 11,3% de la population générale souffrira d'une phobie spécifique au cours de sa vie. Parmi elles, les phobies situationnelles sont les plus fréquentes.

Quels sont les symptômes de la claustrophobie ?

A l'idée d'être enfermée, ou au moment où elle se trouve dans un espace clos, la personne souffrant de claustrophobie ressent une forte angoisse qui peut aller jusqu'à une attaque de panique.

La claustrophobie se manifeste aussi physiquement, avec une augmentation de la fréquence cardiaque notamment. Certaines personnes – pas la majorité – peuvent s'évanouir.

Attention, la claustrophobie n'est pas toujours une simple peur d'être enfermé. Elle peut se compliquer d'une peurde perdre le contrôle, en s'évanouissant ou en se mettant à crier par exemple.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :