Comment parler de sexualité à son enfant ?

© Adobe Stock

De "Comment on fait les bébés ?" à "C’est quoi une fellation ?", les enfants sont tous taraudés par la Chose. En tant que parents, comment bien réagir et répondre aux interrogations de sa progéniture. On a posé la question à Sandra Franrenet, auteur de Osez parler de sexe à vos enfants, qui s’est entourée de psychologues, sexologues, gynécologues, pour offrir les clés d’un dialogue sain et ouvert. E-santé.fr fait le point, pour les plus petits.

PUB

Laisser l’enfant venir et ne pas rentrer dans les détails

"Il faut laisser venir les questions sans les susciter. Et lorsque les questions viennent, y répondre le plus simplement possible. Il est inutile, voire contre-productif de rentrer dans les détails", indique Didier Lauru, président du centre médico-psycho-pédagogique à Paris, dans le livre de Sandra Franrenet. Pour le spécialiste, il est important de "ne pas abreuver trop tôt [les enfants] d’informations qu’ils ne sont pas prêts à entendre", sous peine de les traumatiser et de nuire à leur bon développement.

PUB
PUB

Ne pas expliquer par le menu à un petit enfant ce que sont les rapports sexuels est aussi la garantie de le laisser à des activités de son âge : imaginer et se raconter des histoires. Plutôt que d’être dans la technique, "on peut d’abord lui expliquer, que papa et maman voulait qu’il naisse, que c’est un bébé qui est né de l’amour. Cette histoire l’intéressera beaucoup plus que la technique. Ne pas rentrer dans les détails est une manière de leur conserver leur imaginaire d’enfant dont ils ont surtout besoin pour bien grandir !"

Savoir profiter des bonnes occasions

Votre enfant se touche le sexe dans le salon ? Profitez-en pour lui expliquer qu’il a le droit de le faire mais seulement lorsqu’il se trouve seul dans sa chambre. Il s’agira alors de poser les bases de la pudeur et de l’intimité. S’il recommence dans le bain, ce sera alors l’occasion de lui expliquer que son corps lui appartient, que lui seul est autorisé à toucher son sexe (ou son zizi) ou papa et maman pour le laver. "En tant qu’adulte, on a l’impression que parler sexe aux enfants, c’est aborder frontalement la sexualité. Faux, il y a 1 000 façon de parler de sexe aux enfants, sans jamais parler de rapport sexuel", assène Sandre Franrenet.

Publié le 03 Octobre 2018
Auteurs : Dorothée Duchemin, journaliste santé
Source : Osez parler de sexe à vos enfants, paroles d’experts, de parents et d’enfants, éd.
Voir + de sources
La Musardine, 2016.
La rédaction vous recommande sur Amazon :
PUB