Cholestérol : point trop n'en faut

Le cholestérol est une substance naturellement présente dans l'organisme et indispensable au fonctionnement de nos cellules. Mais si un peu est nécessaire, trop est délétère. Contre l'excès, la première solution est de trouver l'équilibre entre bonnes et mauvaises graisses.

Les dangers du cholestérol

Tout excès de cholestérol doit être corrigé. En effet, cette anomalie représente un des facteurs majeurs de risque cardiovasculaire, au même titre que le tabac, l'hypertension artérielle, le diabète, le surpoids.

Lorsqu'il est en surplus, le cholestérol tend à se déposer dans les parois des artères, ce qui réduit leur calibre, rend plus difficile le passage du sang et favorise la formation de caillots (thrombose). A l'extrême, les artères se bouchent et c'est l'infarctus du myocarde, l'accident vasculaire cérébral ou l'artérite des membres inférieurs.

La correction d'un excès de cholestérol est principalement alimentaire

La correction d'un excès de cholestérol passe obligatoirement par la prescription d'un régime alimentaire. C'est le traitement de base, de première intention. C'est uniquement après 3 mois de régime, et si celui-ci s'est révélé insuffisant, que l'on recourt en complémentarité à des médicaments anti-cholestérols dits « hypocholestérolémiants ». Même si l'on prend des médicaments contre le cholestérol, le régime reste indispensable.

Parallèlement, les autres facteurs de risque doivent être corrigés : arrêt du tabac, tension artérielle normale, activité physique, pas de surpoids.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :