Chikungunya : ce qu'il faut savoir

La polémique sur la gestion de la crise Chikungunya, les visites sur place d'officiels ou de chercheurs se multiplient et l'aide financière annuelle atteint presque les 100 millions d'euros. On finit par oublier les caractéristiques et les conséquences du virus du Chikungunya.
PUB

La situation sur le virus du Chikungunya à la Réunion

Selon l'Institut national de veille sanitaire (InVS), la maladie du Chikungunya a touché 157.000 personnes depuis mars 2005 (sur 750.000 Réunionnais), soit 20% de la population de l'île, et provoqué directement ou indirectement 77 décès. C'est à partir du mois de janvier que l'épidémie de Chikungunya a véritablement explosé, avec près de 120.000 nouveaux cas rien que pour le début de cette année. Il est trop tôt pour le confirmer, mais certaines données laissent à penser que le pic épidémique de Chikungunya est passé et que la maladie s'oriente maintenant vers une phase descendante.

PUB
PUB

Chikungunya : un virus transmis par un moustique

Le virus responsable de la fièvre Chikungunya est connu de longue date. Il a été identifié pour la première fois en 1953 en Ouganda et en Afrique de l'Est. Depuis, il circule en Afrique de l'Est, en Asie du Sud-Est et dans le sous-continent Indien. C'est un arbovirus transmis à l'homme par un moustique du genre Aedes.

Publié le 06 Mars 2006
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr