Cancer du sein : l'influence du cholestérol décryptée

© Istock

Des chercheurs américains expliquent comment le cholestérol, dégradé par une enzyme, stimule la croissance de certains cancers du sein.

PUB

Trop de cholestérol augmente le risque de certains cancers du sein

L'hypercholestérolémie est un facteur de risque connu de cancer du sein positif pour les récepteurs aux œstrogènes, et paraît limiter l'efficacité des hormonothérapies prescrites contre ces cancers hormono-dépendants. Une équipe de l'Université Duke (États-Unis) vient de décrypter le mécanisme biologique expliquant l'impact négatif d'un taux de cholestérol trop élevé sur ces cancers, ouvrant ainsi des pistes pour améliorer leur prise en charge.

PUB
PUB

Un dérivé du cholestérol

Selon les chercheurs américains, ce n'est pas le cholestérol lui-même qui favoriserait la croissance tumorale et l'apparition des métastases, mais l'un de ses dérivés, le 27-hydroxycholestérol, issu de la dégradation du cholestérol par une enzyme naturelle. Ils ont notamment établi que la présence en grande quantité de cette enzyme dans les cellules tumorales (ou dans leur micro-environnement) était souvent associée à un stade plus avancé de la maladie. Ainsi, en ciblant l'enzyme qui dégrade le cholestérol en 27-hydroxycholestérol, les chercheurs sont parvenus lors d'essais précliniques à freiner la progression de la maladie.

Pour le Dr Erik Nelson et son équipe, la diminution directe de la cholestérolémie ou l'administration de cet inhibiteur de l'enzyme dégradant le cholestérol pourrait ainsi freiner la dissémination métastatique. Ces deux stratégies pourraient également pallier la résistance aux hormonothérapies. Leurs conclusions doivent toutefois être validées par de prochains essais cliniques.

Publié par La Fondation ARC le Lundi 06 Janvier 2014 : 00h00
Source : Fondation Arc - E.R. Nelson et al. 27-hydroxycholesterol links hypercholesterolemia and breast cancer pathophysiology. Science. En ligne le 29 novembre 2013.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés