Cancer du sein : une alternative contre les métastases cérébrales

© Istock

Les chercheurs mettent au point des associations de molécules pour traiter les métastases cérébrales qui se développent chez les patientes atteintes de certains cancers du sein et retarder ainsi le recours à la radiothérapie.

Publicité

Cancer du sein HER2 positif : les métastases cérébrales sont fréquentes

Près d'une femme sur deux atteinte d'un cancer du sein, dit HER2 positif, développe des métastases cérébrales.

La radiothérapie est aujourd'hui le traitement de référence pour traiter ces lésions.

L'essai clinique français LANDSCAPE a évalué sur 45 patients âgés de 56 ans en moyenne l'utilisation en première ligne de l'association de deux molécules, le lapatinib et la capécitabine, jusqu'alors testées uniquement après la radiothérapie.

Publicité
Publicité

Une association de molécules diminue le risque de métastases cérébrales

Deux patients sur trois ont présenté une baisse mesurable des tumeurs cérébrales. Si la moitié des patients ont eu des effets secondaires notables (diarrhées, fatigue, syndrome mains-pieds) pendant le traitement médicamenteux, celui-ci a permis de repousser de 5,5 mois en moyenne la progression des métastases.

Le recours à la radiothérapie du cerveau entier est ainsi intervenu environ huit mois plus tard, limitant d'autant les effets secondaires liés à l'irradiation.

Une seconde piste se dégage d'un autre essai pré-clinique réalisé à l’Université Harvard (États-Unis). Les chercheurs ont cette fois-ci associé trois molécules : le trastuzumab, le lapatinib et un anticorps dirigé contre le récepteur d'un facteur de croissance, le VEGF. Ce dernier composé permet de freiner la progression des vaisseaux sanguins qui favorise la croissance des métastases.

D'après les premiers résultats, cette trithérapie inédite prolonge la survie des sujets d'un facteur 5, contre un facteur 2 en l'absence de l'anticorps.

Reste maintenant à évaluer précisément la toxicité de cette association de molécules.

Publié par La Fondation ARC le Lundi 26 Novembre 2012 : 11h20
Mis à jour le Jeudi 03 Janvier 2013 : 15h28
Source : Fondation ARC pour la recherche sur le cancer, G.F. - T. Bachelot et al. Lapatinib plus capecitabine in patients with previously untreated brain metastases from HER2-positive metastatic breast cancer (LANDSCAPE): a single-group phase 2 study. The Lancet oncology. En ligne le 2 novembre 2012 ; D.P. Kodack et al. Combined targeting of HER2 and VEGFR2 for effective treatment of HER2-amplified breast cancer brain metastases. PNAS. En ligne le 15 octobre 2012.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés