Cancer du sein : les départements où il fait le plus de victimes

Une femme sur 8 est touchée par le cancer du sein en France. Si la mortalité de cette maladie baisse depuis 30 ans, elle reste la première cause de décès par cancer chez la gent féminine. Découvrez les départements où les tumeurs mammaires cancérigènes font le plus de victimes.
Cancer du sein : les departements ou il fait le plus de victimes

Près de 60 000 nouveaux cas de cancers du sein sont diagnostiqués en France chaque année. Cela représente un tiers des cancers détectés chez les femmes. Une prise en charge rapide de la maladie améliore grandement le pronostic. 

Cancer du sein : les symptômes à repérer

Le cancer du sein est provoqué par le dérèglement de certaines cellules situées dans la poitrine. Elles se mettent à se multiplier et à former une masse. Plus cette tumeur mammaire est détectée tôt, plus elle sera traitée facilement. L’Assurance Maladie rappelle sur son site internet : "on observe 99 % de survie à 5 ans pour un cancer détecté à un stade précoce et seulement 26 % pour un cancer diagnostiqué à un stade tardif". Il est donc important de repérer les signes de la pathologie : 

  • une grosseur au niveau d'un sein : elle est le plus souvent non douloureuse et peut être remarquée lors d’une autopalpation ;
  • des ganglions durs sous le bras ;
  • des rougeurs ou sensation de chaleur sur une zone du sein ;
  • la rétraction ou déviation du mamelon ;
  • l’apparition d’un aspect de peau d’orange ;
  • une modification de la taille ou la forme d’un sein ;
  • un écoulement mammaire verdâtre ou coloré de sang.

Afin de repérer rapidement tout éventuel problème, il est conseillé aux femmes de pratiquer une autopalpation des seins tous les mois à partir de l'âge de 20 ans. Il est préférable de le faire deux ou trois jours après la fin des règles. En effet à cette période, la poitrine a retrouvé sa souplesse et est moins sensible.

Pour les personnes ménopausées, il suffit de pratiquer cet examen tous les mois à date fixe.

Par ailleurs, les femmes de 50 et 74 ans sont invitées à passer une mammographie de dépistage gratuite tous les deux ans. Les patientes ayant un risque élevé ou très élevé de cancer du sein (antécédents de cancer, prédisposition génétique) peuvent bénéficier d'un suivi spécifique adapté à leur situation individuelle, même si elles n'ont pas encore atteint la cinquantaine.

Il faut consulter au moindre doute car si le taux de mortalité du cancer du sein baisse, il est encore responsable en moyenne de 12 000 décès par an. Découvrez les départements où il fait le plus de victimes dans notre diaporama.

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.