Cancer du sein : des femmes se tatouent pour se réconcilier avec leur corps

Le cancer du sein peut laisser des traces indélébiles sur le corps des femmes. Cette maladie, qui fait plus de 50 000 victimes chaque année en France, implique parfois le recours à la mastectomie. Après cette douloureuse épreuve, certaines femmes décident de se faire tatouer la poitrine. En plus de dissimuler leurs cicatrices, le tatouage leur permet d'accepter leur corps et surtout de se reconstruire.
Cancer du sein : des femmes se tatouent pour se reconcilier avec leur corps

Le cancer du sein fait plus de 50 000 victimes en France chaque année. Il est l'une des premières cause de mortalité chez la femme.

Une femme sur neuf sera concernée par cette maladie au cours de sa vie.

Une association bordelaise, baptisée Sœurs d’encre, accompagne des anciennes patientes qui font le choix, après avis médical, de se faire tatouer pour se réapproprier leur corps. En effet, le cancer du sein implique parfois le recours à la mastectomie. Il s'agit d'une intervention chirurgicale, réalisée sous anesthésie générale, qui consiste à enlever le sein dans lequel se situe la tumeur.

Si certaines femmes décident de se faire tatouer la poitrine après un cancer du sein, ce n'est pas seulement pour masquer les cicatrices, mais aussi pour se réaproprier leur corps et se reconstruire.

Pour aider ces femmes à se réconcilier avec leur corps, l'association Soeurs d'encre travaille avec un réseau d’une cinquantaine de tatoueuses. Découvrez leur travail à travers notre diaporama. Plusieurs femmes ont accepté de partager leur poitrine tatouée après la mastectomie.

Mastectomie : elle peut aussi être faite de manière préventive

Le cancer du sein correspond à la multiplication de cellules anormales dans le sein. Celles-ci peuvent facilement se disséminer par voie lymphatique et provoquer des métastases ganglionnaires, puis à distance.

La principale cause de cancer du sein est une mutation génétique, transmise d’une génération à l’autre ou acquise au cours de la vie, par l’exposition à des radiations ou produits chimiques par exemple. Les mutations des gènes BRCA1 et BRCA2 exposent les femmes au cancer du sein à un âge précoce.

C'est pour cette raison que Angelina Jolie avait décidé d'avoir recours à une mastectomie préventive. L'actrice présentaient la mutation du gène BRCA1 et voulait éviter un éventuel cancer.

De nombreuses autres femmes ont dû affronter cette intervention suite à un cancer du sein. Si elle est difficile à accepter, la tatouage leur a permis à certaines de réapprendre à aimer leur corps. Découvrez les clichés dans notre diaporama.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.