Cancer du rein : 9 facteurs de risque à connaître

Plus de 15 000 nouveaux cas de cancers du rein sont diagnostiqués par an. Plusieurs facteurs de risque ont été identifiés. La rédaction E-santé fait le point sur ces éléments qui augmentent la probabilité de développer une tumeur maligne dans les reins.
Cancer du rein : 9 facteurs de risque a connaitre

Le cancer du rein est le troisième cancer des voies urinaires et génitales le plus courant, après le cancer de la prostate et celui de la vessie. Il est responsable en moyenne de 5500 décès par an. L’une des problématiques de cette maladie, c’est que ses premiers symptômes sont longtemps silencieux ou confondus avec des troubles digestifs bénins.

Cancer du rein : les signes à repérer 

"Le cancer du rein ne provoque pas de symptômes aux premiers stades de développement et c’est seulement pour les formes plus avancées que des signes apparaissent. Le diagnostic est donc souvent posé tardivement au cours de l’évolution de la maladie", rappelle la Fondation pour la Recherche sur le Cancer (ARC).

Certains symptômes doivent attirer l’attention : 

  • la présence de sang visible dans les urines : du sang présent du début à la fin de l’élimination des urines de manière répétée doit alerter. Il s’agit du signe le plus fréquent de la présence d'une tumeur cancéreuse dans un rein ; 
  • une douleur au niveau des flancs ;
  • la présence d’une masse lombaire palpable ;
  • une perte de point inexpliquée ;
  • Une fatigue chronique ;
  • une fièvre ;
  • un gonflement d’une veine des testicules : ce signe est surtout repéré chez les hommes âgés.

"Parfois, un cancer du rein est révélé par des symptômes provoqués par des métastases ; une toux ou un essoufflement par exemple surviennent, parfois lorsque des métastases se sont développées au niveau des poumons. C'est l'endroit le plus fréquent où apparaissent les métastases du cancer du rein, mais elles peuvent aussi concerner d'autres localisations comme notamment les os, le foie et le cerveau", prévient l’institut national du cancer.

Si vous avez un ou plusieurs des symptômes cités, cela ne signifie que vous êtes nécessairement atteint d’un cancer. Il faut réaliser des examens pour le confirmer ou l’infirmer. Il est important de consulter un médecin au moindre doute, surtout si vous présentez un des facteurs de risque détaillés en images : 

Être un homme

1/9
Cancer du rein : 9 facteurs de risques à connaître

Les hommes ont plus de risque de souffrir d'un cancer du rein. La maladie est en effet deux fois plus fréquente chez eux que chez les femmes.

L'âge

2/9
Cancer du rein : 9 facteurs de risques à connaître

Les seniors ont plus de risque de développer une tumeur maligne au niveau des reins. L’âge moyen au diagnostic est de 65 ans. 

L'obésité

3/9
Cancer du rein : 9 facteurs de risques à connaître

L’obésité ou le surpoids sont des facteurs de risque connus du cancer du rein. Ainsi les personnes qui ont un IMC supérieur à 25 doivent faire attention.

"Pour une augmentation de l'IMC de 5 kg/m², l'augmentation de risque de cancer rénal est estimée, selon les études, entre 24 et 34 % et plus l'IMC est important, plus l'augmentation du risque est élevée", explique l'Institut National du Cancer.

Etre grand à l'age adulte

4/9
Cancer du rein : 9 facteurs de risques à connaître

Plusieurs études ont mis en lumière un lien entre le fait d'être de grande taille à l'âge adulte et un risque accru d'avoir un cancer du rein.

L'hypertension

5/9
Cancer du rein : 9 facteurs de risques à connaître

Souffrir d'une hypertension artérielle non traitée favoriserait le développement de tumeurs malignes au niveau des reins.

Un traitement par dialyse

6/9
Cancer du rein : 9 facteurs de risques à connaître

Suivre un traitement par dialyse depuis plus de 3 ans favorise l'apparition de kystes dans les reins. Cette affection augmente à son tour le risque d'avoir un cancer du rein.

Le tabac

7/9
Cancer du rein : 9 facteurs de risques à connaître

Le tabac multiplie le risque d'avoir un cancer du rein par 1,5. Par contre, les anciens fumeurs le voient diminuer d'environ 25 à 30 % après 10 à 15 ans d'arrêt.

La prédisposition génétique

8/9
Cancer du rein : 9 facteurs de risques à connaître

Certaines maladies génétiques héréditaires assez rares augmentent les risques d'avoir un cancer du rein, comme la maladie de von Hippel-Lindau (VHL), le carcinome papillaire à cellules rénales héréditaire (HPRC), le syndrome de Birt-Hogg-Dubé (BHD) et la sclérose tubéreuse (ST).

Une exposition professionnelle à des produits chimiques

9/9
Cancer du rein : 9 facteurs de risques à connaître

L’exposition professionnelle à certaines substances comme le cadmium, le plomb, les hydrocarbures ou le trichloroéthylène est soupçonné d'augmenter les risques de développer un cancer du rein.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : https://cancer.ca/fr/cancer-information/cancer-types/kidney/risks
https://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-du-rein/Points-cles
https://www.fondation-arc.org/cancer/cancer-rein/facteurs-risque-cancer