Calculs urinaires : quels sont les aliments à éviter ?

Attention, pour prévenir les calculs urinaires ou lithiase urinaire, l'alimentation joue un rôle important. Certes, en matière de prévention des récidives de calculs, la première recommandation diététique est de boire au minimum 2 litres de boissons répartis sur toute la journée. Toutefois, un réajustement alimentaire est nécessaire contre la formation de calculs urinaires.
PUB

La formation des calculs urinaires, qu'ils soient composés d'oxalate de calcium ou d'acide urique, peut être freinée en augmentant à plus de 2 litres la quantité des apports hydriques et en ajustant son régime alimentaire.

Limiter les apports en calcium

Les apports en calcium ne doivent pas dépasser 800 à 1.000 mg par jour. En pratique, on conseille de ne pas dépasser 2 à 3 produits laitiers par jour et de se méfier des fromages à pâte cuite (Gouda, Edam, Gruyère, Emmental, Parmesan, Comté) car ils sont les plus riches en calcium. Par ailleurs, il convient de tenir compte du calcium apporté par les eaux de boisson.

PUB
PUB

Limiter les aliments riches en oxalate

Les aliments riches en oxalate sont à éviter. C'est le cas tout particulièrement du chocolat, mais aussi de la vitamine C en grande quantité (sup à 500 mg /jour), des fruits secs (amandes, noisettes, noix.), et aussi notamment de l'oseille, des épinards, du céleri, du poivre, de la rhubarbe, des betteraves rouges cuites, des figues et du persil.

Publié le 17 Décembre 2007 | Mis à jour le 28 Avril 2016
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Recommandations de l'Association française d'urologie, 101e Congrès 14-17 novembre 2007.