Bouche sèche la nuit : causes et solutions

La sensation de bouche sèche la nuit (on parle de xérostomie) est liée à un manque de salive. Ce symptôme ne doit pas être pris à la légère dans la mesure où il peut avoir un impact sur la santé des dents. En effet, divers troubles découlent d’une boucle sèche et pour trouver des solutions adaptées, il faut avant toute chose en déterminer la cause.
© Istock

Bouche sèche : causes possibles

Si la bouche est sèche (xérostomie), cela peut avoir des origines diverses. Il peut tout simplement s’agir d’une hydratation insuffisante. Mais cela peut aussi être dû à des médicaments tels que des antihistaminiques, des diurétiques, certains antalgiques, antidépresseurs, antispasmodiques ou encore antihypertenseurs. Toutefois, l'anxiété et le stress sont également des facteurs qui peuvent favoriser la sécheresse de la bouche, sachant par ailleurs qu’avoir la bouche plus sèche est un phénomène naturel lorsqu’on prend de l’âge. Mais il ne faut pas négliger des causes parfois plus problématiques liées à une production insuffisante de salive (hyposialie). En effet, dans certaines pathologies telles que la maladie de Gougerot-Sjögren, qui se traduit par un syndrome sec, on a un assèchement aussi bien de la bouche que des muqueuses digestives, vaginales et oculaires. De même, des maladies chroniques comme le sida, le diabète ou encore la maladie d’Alzheimer s’accompagnent d’une diminution de la production salivaire et donc d’une sécheresse buccale.

En quoi avoir la bouche sèche peut poser problème

Avoir la bouche sèche est généralement associé à une diminution de la production de salive. Cela est problématique car la salive joue plusieurs rôles importants pour la santé des dents. En effet, elle permet : - de débuter la digestion en réalisant une première décomposition des aliments ; - de protéger les gencives (et la muqueuse buccale) des agents pathogènes ; - de prévenir l’apparition des caries en luttant contre l’acidité des aliments qui abîme l’émail des dents ; - de faciliter la mastication et la déglutition en lubrifiant les muqueuses ; - d’améliorer la perception des saveurs ; - d’aider à la phonation (parole). Ainsi, une ou plusieurs de ces fonctions peuvent être compromises en cas d’hyposialie, d’où la nécessité de s’en préoccuper et de ne pas négliger le fait d’avoir la bouche sèche, y compris la nuit.

Bouche sèche la nuit : les solutions

Il faut savoir que la sensation d’avoir la bouche sèche est subjective. Ainsi, certaines personnes peuvent produire très peu de salive mais ne ressentir aucune gêne tandis que d’autres, tout en ayant une production de salive tout à fait normale, éprouveront cette sensation. Le mieux est donc de consulter un dentiste qui pourra déterminer la cause de votre problème et proposer des solutions adaptées. Aller chez son médecin peut aussi être utile dans la mesure où des médicaments peuvent être responsables de votre sensation de bouche sèche. En l’absence de problèmes graves, essayez de boire davantage, évitez de consommer du café, de l’alcool ou des aliments salés et achetez un humidificateur pour la nuit. Quoi qu’il en soit, assurez-vous d’avoir une bonne hygiène bucco-dentaire pour préserver la santé de vos dents.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.