Ballonnement : quand le stress cause de l'aérophagie

Les ballonnements, ou aérophagie (présence d’air dans l’estomac), peuvent en partie avoir le stress pour origine. En effet, on sait aujourd’hui que maux de ventre et stress sont étroitement liés et que ce dernier joue un rôle aggravant (ou en tout cas favorisant) dans le cadre des problèmes de digestion.
© Istock

Causes des ballonnements

Les ballonnements sont des troubles digestifs fréquents qui peuvent avoir diverses origines. La présence de gaz intestinaux n’est pas anormale en soi puisque les gaz sont issus de la dégradation des aliments opérée par les bactéries intestinales. Toutefois, certains aliments entraînent plus la formation de gaz que d’autres. C’est, par exemple, le cas des crucifères (choux) ou des légumineuses (haricots bancs, pois chiches…), de même que les chewing-gums, les boissons gazeuses, l’alcool ou le café (ainsi que le tabac). Par ailleurs, on a naturellement tendance à avaler de l’air en mangeant, ce qui est aussi responsable de ballonnements. Le stress peut aussi être impliqué dans l’aérophagie.

Maux de ventre et stress

Le stress peut être impliqué dans les maux de ventre à plusieurs niveaux. D’une part, il amplifie les troubles digestifs en jouant un rôle négatif quant à l’assimilation des aliments, la digestion étant dans ce cas perturbée. D’autre part, le stress entraîne des comportements inadaptés (le fait de manger vite, sans suffisamment mâcher ou dans de mauvaises conditions) qui vont participer à l’apparition de maux de ventre et de ballonnements. Par ailleurs, indirectement, le fait de vivre dans le stress avec un mauvais rythme de vie peut vous empêcher de vous détendre (ou peut-être même n’avez-vous pas le temps de pratiquer une activité physique), ce qui va aussi avoir un impact sur votre digestion.

Lutter contre l’aérophagie due au stress

Pour lutter contre les ballonnements ou l’aérophagie dus au stress, il faut faire en sorte de manger lentement et dans le calme en pensant à bien mâcher pour éviter d'avaler trop d'air. De façon générale, si vous avez tendance à être stressée, évitez les excitants tels que le tabac ou le café qui non seulement favorisent le stress, mais ont un impact négatif sur votre digestion. Il est par ailleurs vivement conseillé de prendre le temps de pratiquer une activité favorisant la détente, que ce soit du yoga, de la méditation, de la sophrologie ou des massages par exemple.

Solutions contre le stress responsable de ballonnements

Certaines médecines alternatives peuvent être intéressantes pour soulager durablement le stress tout en agissant sur les troubles digestifs. Tournez-vous, par exemple, vers un hypnothérapeute (pratiquant l’hypnose ericksonienne), vers un homéopathe, un ostéopathe, un naturopathe ou un acupuncteur. Dans certains cas, entamer une psychothérapie peut aussi être bénéfique. Du côté des plantes, on peut conseiller des gélules à base de rhodiola ou encore de l’huile essentielle de lavande en diffusion atmosphérique.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :
La rédaction vous recommande sur Amazon :