Avez-vous du cœur ?

Avez-vous une bonne idée de la façon dont fonctionne le cœur, ce muscle qui propulse le sang dans tout l’organisme en se contractant régulièrement ? Quel est le rôle des oreillettes, des ventricules, du nœud sinusal ? Qu’est-ce qu’une fibrillation ou encore une extrasystole ? Testez-vous.

PUB

L’autre nom de l’angine de poitrine est :

L’infarctus.

L’angor.

L’angor ou angine de poitrine désigne la douleur ou l’inconfort provoqué par une insuffisance circulatoire dans les vaisseaux cardiaques. Cette insuffisance circulatoire est le plus souvent liée à de l’athérosclérose (épaississement des artères par accumulation de dépôts graisseux et autres substances formant la plaque d’athérome).

Le rythme cardiaque est contrôlé par :

Des impulsions électriques.

Des messagers chimiques.

Le cœur fonctionne comme une pompe, il bat 60 à 100 fois par minute grâce à des impulsions électriques qui contrôlent le rythme du battement cardiaque. Toute anomalie de ce système électrique entraîne des arythmies, battements trop lents, trop rapides ou irréguliers, parfois bénignes, parfois mortelles.

Le nœud sinusal est le nom :

D’une anomalie congénitale du cœur.

Du stimulateur cardiaque naturel.

L’impulsion électrique du cœur à l’origine du battement est générée par le nœud sinusal, stimulateur cardiaque naturel.

PUB
PUB

La tachycardie correspond à un rythme cardiaque :

Supérieur à la normale.

Inférieur à la normale.

La tachycardie et la bradycardie sont des arythmies. La tachycardie correspond à un rythme cardiaque supérieur à 100 battements par minute, et la bradycardie à moins de 60 battements par minute.

Le battement cardiaque se décompose en :

Deux temps.

Quatre temps.

Le battement cardiaque se décompose en deux temps : la contraction des oreillettes (ce qui propulse le sang dans les ventricules) puis la contraction des ventricules (ce qui propulse le sang dans le corps).

Quelle est la fibrillation la plus dangereuse ?

La fibrillation auriculaire.

La fibrillation ventriculaire.

La fibrillation ventriculaire est une urgence, c’est la plus dangereuse des arythmies. Elle peut être responsable d’un arrêt cardiaque.

Qu’est-ce qu’une extrasystole ?

Un battement cardiaque supplémentaire.

Un rétrécissement d’une oreillette.

Les extrasystoles peuvent être auriculaires ou ventriculaires, c’est-à-dire provoquée par une impulsion électrique supplémentaire respectivement dans une oreillette ou un ventricule. L’impression ressentie est celle d’un battement cardiaque plus fort ou d’un battement irrégulier, comme des palpitations.

Les extrasystoles sont fréquentes et favorisées par un effort important, une émotion trop forte, mais aussi par le stress, l’excès de café, d’alcool, de tabac. A moins qu’elles ne deviennent trop fréquentes ou douloureuses (il faut alors consulter), elles sont bénignes dans la plupart des cas.

La fonction des deux ventricules est la même.

Vrai.

Faux.

Les deux oreillettes ont le même rôle. Elles poussent le sang vers les ventricules. En revanche, lorsque les ventricules se contractent à leur tour, le ventricule droit pousse le sang vers les poumons, tandis que le ventricule gauche propulse le sang dans le reste de l'organisme.

En cas de sténose valvulaire, la circulation sanguine est :

Accélérée.

Entravée.

Dans le cœur, 4 valvules dirigent le flux sanguin dans la voie appropriée. Mais si une valvule devient plus étroite ou épaissie, la circulation sanguine peut être ralentie, voire compromise, c’est la sténose valvulaire.

L’endocardite, c’est :

Le nom du principal médicament prescrit en cas d’insuffisance cardiaque.

Une infection au niveau du cœur.

L’endocardite désigne une infection de l’endocarde, la membrane qui tapisse le cœur. L’endocardite est potentiellement mortelle.

Publié le 06 Mai 2011 | Mis à jour le 06 Mai 2011
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Centre Duke, Encyclopédie pratique de la nouvelle médecine, Editions Robert Laffont.