Astuces pour de belles dents et un joli sourire pour la vie !

Dans notre vie relationnelle, le sourire prend une part de plus en plus importante.

Découvrir des dents saines, brillantes, bien disposées est source de charme.

Aujourd'hui, la prévention occupe le devant de la scène dans le domaine de la santé bucco dentaire.

Comment garder de belles dents et un beau sourir toute la vie ?

PUB

Soigner le brossage des dents

Améliorer sa santé dentaire et la préserver commence par l'hygiène et les soins quotidiens que l'on apporte à ses dents.

L'hygiène buccale doit devenir rapidement une habitude de vie pour vous et votre enfant.

Il est important de la débuter dès les premières années de l'enfant.

Le premier geste de prévention est un brossage minutieux matin et soir, de préférence après chaque repas, avec une brosse à dent souple, à poils synthétiques et à petite tête.

On la renouvellera régulièrement dès que les poils commencent à s'écarter sinon elle risque d'abîmer votre gencive (tous les deux mois environ).

PUB
PUB

Le choix du dentifrice est aussi importantIl doit contenir du fluor et ne pas être abrasif pour ne pas endommager la gencive.Attention, avant l'âge de 6 ans, l'enfant avale souvent un peu de son dentifrice. Il est donc conseillé de choisir un dentifrice allégé en fluor et donc idéalement un dentifrice spécial enfant dont le dosage en fluor est adapté.Comment bien brosser ses dents ?A chaque âge correspond une méthode de brossage :Entre 1 et 4 ans, l'enfant n'est pas capable de se brosser les dents tout seul, l'un de ses parents le fera en se plaçant derrière lui. De 4 à 6 ans, il imite un de ses parents qui lui apprend les bons gestes. A 6 ans, il peut se brosser les dents tout seul.La méthode de brossage des dents la plus connue est la méthode B.R.O.S. utilisable dès l'âge de 8 ans et pour toute la vie :Brosser séparément les dents du haut et les dents du bas,Rouleau ou mouvement rotatif pour brosser toujours dans le même sens la gencive puis la dent ; c'est à dire du rose vers le blanc. Jamais de mouvements horizontaux,Oblique : on incline la brosse à 45° sur la gencive,Suivre un trajet pour faire le tour de toutes les dents sans oublier le dessus.Il est à noter que les nouvelles brosses à dents électriques dont le mouvement est rotatif et oscillatoire permettent un brossage optimal sans contrainte.Comment compléter le brossage des dents ?Pour assainir toute la cavité buccale :Compléter le brossage des dents par l'action d'un bain de bouche afin de faire chuter le taux de bactéries dans la cavité buccale et sur la langue. Les bains de bouche sont en général des antiseptiques locaux à la chlorexidine, à l'hexétidine, au fluor... Selon le produit, ils sont à utiliser purs ou dilués avec de l'eau, 2 à 3 fois par jour pendant 10 jours maximum.Les bains de bouche sont très utiles en cas de maladie parodontale (gingivite, parodontite).A noter qu'ils ne doivent pas être utilisés chez les enfants de moins de 6 ans. Pour déloger les bactéries et débris alimentaires des endroits que la brosse à dents ne peut pas atteindre (ou n'a pas pu atteindre du fait d'un brossage mal réalisé) :Utiliser un hydro-pulseur (jet dentaire) :Il permet de propulser de l'eau et/ou des bains de bouche et peut être utilisé en complément du brossage des dents. Il sert à éliminer les dépôts alimentaires qui auraient résisté au brossage. Au passage, le jet buccodentaire permet aussi de masser la gencive et de la stimuler.L'hydropulseur peut aussi constituer une bonne aide pour les enfants portant un appareil dentaire (traitement orthodontique).Les brossettes inter-dentaires :Elles peuvent revêtir différentes formes (cylindriques, coniques...), et peuvent être de tailles différentes. Elles permettent d'atteindre les cavités entre chaque dent et de déloger ainsi les aliments qui y seraient coincés.Le fil dentaire : Il permet d'éliminer la plaque dentaire entre les dents, là ou ni la brosse à dents ni la brossette ne peuvent passer. Il peut être ciré ou non.Attention, le fil dentaire mal utilisé, peut provoquer des saignements.Les bâtonnets inter-dentaires : Traditionnellement en bois, il en existe maintenant de plus sophistiqués avec des pointes en caoutchouc.Ils permettent aussi de déloger les micro aliments bloqués entre les dents.Quels sont les principaux problèmes dentaires ?La plaque dentaireIl existe de nombreux microbes dont des bactéries qui vivent dans la bouche que l'on ne peut voir. Ces microbes vont se fixer sur les dents et finissent par former un film sur la surface des dents. Cette plaque peut se durcir par la suite et former alors du tartre. Ce dernier ne peut plus être éliminé par un brossage des dents. Il faut alors recourir à un détartage. Une action irritante sur les gencives : c'est la gingivite.Il peut aussi atteindre l'os d'ancrage des dents : c'est la parodontite. Une gencive qui saigne même sans douleur doit vous alerter, il est temps de consulter votre dentiste. La plaque dentaire composée de bactéries en association avec des aliments sucrés rejettera des produits acides qui attaquent les dents et forment les caries.La carie

Les caries sont au départ de minuscules trous qui se forment à la surface de l'émail des dents.

Ces caries se développent principalement dans les espaces inter dentaires et les sillons des molaires.

Sans intervention d'un praticien, il y a un développement irréversible de ces caries qui forment des trous de plus en plus grands.

Pour éviter les caries, il faut se brosser régulièrement les dents afin d'éliminer régulièrement la plaque dentaire, ne pas trop manger d'aliments sucrés et ce surtout entre les repas.

La visite chez le dentiste : quand ? quel rythme ?

Consultez votre chirurgien dentiste au moins une fois par an et deux fois par an dans le cas d'un enfant.

Ce bon réflexe permettra à votre dentiste d'effectuer un contrôle visuel et radiologique afin de mettre en évidence d'une part les zones “oubliées” lors du brossage, et d'autre part l'apparition de lésions débutantes gingivales et/ou carieuses.

Cet examen est souvent complété par un détartrage qui permettra de retrouver un brossage quotidien plus efficace.

On estime que plus de la moitié de la population manifeste une crainte certaine du dentiste.

La peur est souvent transmise aux enfants par les parents qui ont subi de mauvaises expériences.

Dans la majorité des cas, l'anesthésie est la première source d'anxiété.

En deuxième lieux, on retrouve les bruits et les vibrations occasionnés par les instruments rotatifs.

L'attitude de la famille vis-à-vis des soins dentaires peut être déterminante, notamment au moment des premiers examens dentaires d'un enfant.

Le dentiste peut diminuer l'anxiété des patients en expliquant le traitement, la procédure d'exécution, en montrant les instruments.

Le patient peut, de son côté, apprendre à contrôler sa peur en se concentrant sur sa respiration car elle diminue l'anxiété.

Il peut convenir avec son dentiste d'un signe s'il fait trop mal.

Plus on tarde à voir un dentiste, plus le problème va s'aggraver, plus il y a risque de douleurs et plus on s'inquiète.

La solution réside dans des visites régulières afin de prévenir l'apparition de problèmes dentaires et diminuer ainsi sa peur.

Votre dentiste est votre conseiller.

Publié le 26 Septembre 2000 | Mis à jour le 13 Mai 2015
Auteurs : Rédaction E-sante.fr