Antidépresseurs, trop, c'est trop !

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 25 Août 2008 : 02h00
Cette semaine, 15 médecins (1) lancent un appel contre l'excès de consommation d'antidépresseurs en France. Cet appel relayé par le magazine " Psychologies " est repris par " le journal du dimanche " et E-santé.
PUB

Depuis 10 ans en France, la consommation de médicaments psychotropes (antidépresseurs, anxiolytiques et autres médicaments du psychisme) a été multipliée par 2. Et nous en avons consommé dans l'année 3 fois plus que les Allemands et les Néerlandais par exemple. L'État, inquiet de cette augmentation de consommation, a demandé en 2006 un rapport sur le sujet (2). Il note que " sur la période 1990-2005, on constate une croissance soutenue des ventes de médicaments psychotropes. Le montant des remboursements assurés par la sécurité sociale en 2003 et 2004 pour les médicaments psychotropes est estimé à un milliard d'euros, alors qu'en 1980, ce montant équivalait à 317 millions d'euros "Autrement dit, ca coûte cher à l'Assurance Maladie sans pour autant être forcément nécessaire.

Un doublement de la prescription des antidépresseurs en 10 ans

Cette croissance de l'utilisation des psychotropes est due à "la montée en puissance " des antidépresseurs Pendant ce temps l'utilisation des médicaments anxiolytiques ont eu tendance à légèrement diminuer et c'est une bonne chose car ils provoquent une dépendance quand ils sont utilisés sur de longues périodes.Les sujets sous antidépresseurs représentaient 2,8 % des personnes en 1994 pour 5 % en 2003 (2)Les médecins qui s'insurgent contre cette situation s'expriment ainsi : " Des centaines de milliers de personnes, traversant des périodes de vie difficiles mais ne souffrant d'aucun trouble psychiatrique se voient prescrire ces médicaments sur de longues durées, sans être avertis de leurs effets secondaires, ni bénéficier d'un suivi régulier. "

PUB
PUB

Il existe d'autres solutions

Ainsi, un grand nombre de sujets sous antidépresseurs ne sont en réalité pas dépressifs, mais dans une situation émotionnellement difficile. Ces médecins estiment que dans ces cas-là, il existe d'autres solutions qui elles, ne passent pas par les médicaments. Lesquelles ? L'appel des 15 médecins cités dans le magazine " Psychologies " de septembre 2008 liste différentes possibilités dont l'efficacité est reconnue : " La psychothérapie, la phytothérapie, la relaxation, la méditation, l'activité physique " Ces méthodes sont de toute évidence plus difficiles à initier que la simple prescription d'une ordonnance et la prise d'un comprimé par jour. Aussi peut-être n'est-ce pas seulement aux médecins de s'appliquer à changer cette situation. Chaque personne dont le moral est en baisse doit peut-être commencer à se prendre en charge par des moyens moins chimiques.Précisons cet appel ne vise pas spécialement à faire économiser à l'Assurance Maladie, mais à soigner au mieux les personnes qui en ont besoin. Le professeur Hubert Allemand, médecin-conseil national et directeur adjoint de la caisse nationale d'Assurance Maladie (interviewé par le JDD) le spécifie nettement : " On donne des antidépresseurs à des gens qui ne sont pas dépressifs, mais l'on prescrit aussi à des dépressifs des traitements trop courts " L'Assurance Maladie garde comme objectif le meilleur suivi possible pour toutes les personnes assurées !

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 25 Août 2008 : 02h00
PUB
PUB
A lire aussi
Antidépresseurs : en finir avec les idées reçuesPublié le 23/05/2014 - 18h03

La dépression est une vraie maladie qui nécessite une prise en charge adaptée. Il existe aujourd’hui des traitements efficaces, notamment médicamenteux, représentés par les antidépresseurs. Pour que les informations erronées autour de ces médicaments ne détournent pas les patients d’un...

Les antidépresseurs en 10 questionsPublié le 14/01/2016 - 11h08

Chaque année en France, 3 millions de personnes souffrent de dépression. Les antidépresseurs  permettent d’aller mieux et de retrouver une vie normale. Mais que sait-on exactement de ces médicaments. Le point avec le Dr Adeline Gaillard, co-auteur de « Antidépresseurs, le vrai du faux »....

L'association dépression et attaques de panique est fréquentePublié le 14/07/2000 - 00h00

Les troubles panique sont fréquents. Ceux qui en sont atteints subissent de véritables attaques au cours desquelles ils ont l'impression de vivre leur mort imminente. Quand ces troubles sont associés à un état dépressif, le pronostic est plus sombre. Dans tous les cas une prise en charge...

Sevrage tabagique : prêt, partez !Publié le 31/12/2003 - 00h00

Profitez des vacances pour vous lancer dans l'aventure du sevrage tabagique. Cette sensation de liberté que vous ressentirez n'a pas de prix. Les nouvelles recommandations de bonne pratique formulées par l'AFSSAPS*, vous expliquent les différentes aides disponibles et vous offrent les clés de la...

Plus d'articles