Allergie croisée : pollens et aliments

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 22 Mai 2006 : 02h00
Mis à jour le Lundi 24 Avril 2017 : 15h58

L'allergie croisée, bien qu'en constante augmentation, reste peu connue. Si certaines sont intuitives comme une allergie croisée à deux pollens ou à deux aliments d'origine proche, d'autres sont plus surprenantes. C'est notamment le cas de l'allergie croisée pollens et aliments.

© Fotolia
PUB

L'allergie est de plus en plus fréquente

Peu importe la théorie retenue, hygiéniste (le système immunitaire des enfants n'est pas assez stimulé par les infections banales) ou pollution (augmentation des particules), les allergies augmentent et avec elles les maladies qui traduisent une allergie telle que l'asthme et la rhinite.

PUB
PUB

Allergie croisée : pollens et aliments

Parallèlement, les allergies croisées augmentent elles aussi et concerneraient plus de 2% de la population. Certaines sont facilement explicables car les deux allergènes ont une origine très proche comme l'allergie croisée à deux types de pollens ou à deux types d'acariens ou encore aux chats et aux lions du cirque. En revanche, d'autres sont plus surprenantes, comme l'allergie croisée aux pollens et aux aliments.

Les allergies croisées entre pollens et fruits ou légumes sont les plus fréquentes, comme par exemple l'allergie aux pollens de bouleau et aux pommes ou aux fruits à noyaux, l'allergie aux pollens armoise/ambroisie et au céleri ou aux épices ou encore l'allergie aux pollens de graminées et à la tomate ou à la pomme de terre.

On considère que les personnes allergiques aux pollens présentent deux à trois fois plus fréquemment une allergie alimentaire que la population générale. Le plus souvent, c'est l'allergie aux pollens qui se manifeste en premier.

Généralement décalées dans le temps, les allergies croisées sont cependant imprévisibles.

La réaction à l'allergie croisée se manifeste souvent de manière bénigne par des picotements dans la bouche et la gorge, et passe souvent inaperçue. Les symptômes peuvent néanmoins être plus sévères : œdème, conjonctivite, rhinite, asthme, etc.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 22 Mai 2006 : 02h00
Mis à jour le Lundi 24 Avril 2017 : 15h58
Source : Panorama du médecin, n°5018, mai 2006 ; www.allergienet.com.
PUB
PUB
A lire aussi
Les allergies croisées augmententPublié le 29/08/2000 - 00h00

Un allergique au latex peut le devenir à l'avocat. Celui qui éternue en présence des chats peut être sensibilisé à la viande de porc. Ces phénomènes d'allergies croisées se multiplient et il faut consulter au moindre doute. Le Dr Etienne Bidat, allergo-pédiatre (Hôpital Ambroise Paré à...

Allergie : qu'est-ce que le syndrome pollen-aliment ?Publié le 04/05/2018 - 08h31

Plusieurs types d’allergies se traduisent par l’apparition de plaques rouges sur le corps. D’autres se manifestent essentiellement par des éternuements, des démangeaisons au niveau des yeux, etc. C’est par exemple le cas des personnes qui souffrent du syndrome pollen-aliment qui est lié...

Asthme, rhinite et autres allergiesPublié le 07/03/2007 - 00h00

La fréquence et la gravité des allergies ne cessent de progresser. Qu'il s'agisse de rhinite allergique, d'allergie alimentaire ou d'asthme, ces affections entravent au quotidien la vie sociale et professionnelle des sujets concernés. Le point sur vos connaissances.

De l'allergie alimentaire à l'allergie croisée ?Publié le 16/03/2009 - 00h00

Comme si une allergie à un aliment ne suffisait pas, de nombreuses personnes souffrent aussi d'allergie croisée, c'est-à-dire qu'elles réagissent de facon exagérée à différents aliments de structure chimique proche. Quels sont les principaux allergènes et les types d'allergies croisées les...

Plus d'articles