8 habitudes dangereuses pour la vulve

Publié le 01 Février 2019 à 9h00 par Anne-Sophie Glover-Bondeau, journaliste santé
Parce qu’elle est en contact avec l’extérieur, la vulve est sensible aux infections et irritations. Certains gestes sont déconseillés pour la préserver. Explications du Pr Jean-Marc Bohbot, médecin infectiologue, Directeur Médical de l’Institut Alfred Fournier à Paris. 
© Adobe Stock

S’épiler de façon intégrale

L’épilation de la vulve pose deux soucis. Premièrement, l’épilation de cette zone intime, au rasoir, à la cire, ou à la crème dépilatoire notamment, peut être à l’origine d’irritations, d’allergies et même d’infections si cela crée de petites plaies. Ensuite, l’épilation totale rend la zone vulvaire plus fragile. "Les poils ont un effet protecteur à cet endroit. L’épilation laser est la pire car elle est définitive et elle prive cette zone de l’hydratation naturelle générée par les glandes sébacées" alerte le Dr Jean-Marc Bohbot.

Des études aux USA ont montré que les femmes épilées intégralement avaient un risque augmenté d’infections sexuellement transmissibles. Si néanmoins vous souhaitez être épilée intégralement, la méthode la moins nocive est d’utiliser un épilateur électrique. La simple épilation du maillot, elle, ne pose aucun souci !

Mettre du déodorant

Vous avez l’habitude d’asperger votre zone vulvaire de déodorant ? Mauvaise habitude ! "Les déodorants sont des produits très allergisants et irritants. Ils peuvent en outre contenir des sels d’aluminium dont l’inocuité pose encore problème. Le contact avec la zone génitale est donc vraiment à éviter" explique le Dr Jean-Marc Bohbot. Enfin, les déodorants stoppent les sécrétions naturelles or la zone vulvaire a besoin de rester très hydratée.

Source : Remerciements au Dr Jean-Marc Bohbot, médecin infectiologue, Directeur Médical de l’Institut Alfred Fournier à Paris, auteur de Microbiote vaginal : la révolution rose, Comment les nouvelles découvertes sur la flore vont transformer votre santé intime, Éditions Marabout, janvier 2018