Mycoses vaginales : les traiter, puis prévenir les récidives

Touchant 10 à 20% des femmes, les mycoses vaginales sont des affections fréquentes. Elles sont dues à un champignon (Candida Albicans) provoquant irritations, brûlures et pertes blanches. Comment traite-t-on les mycoses vaginales ? Faut-il traiter en même temps le partenaire ? L'idéal reste bien sûr de prévenir l'apparition des mycoses vaginales !
© Istock
Sommaire

Contre les mycoses vaginales : des antimycosiques

Cette maladie est suffisamment typique pour que le médecin porte le diagnostic, sans avoir besoin de prélèvements vaginaux, sauf en cas de récidives. Des antimycosiques sont habituellement prescrits, généralement efficaces contre les mycoses vaginales.

En cas d'échec au traitement, des prélèvements devront cependant être effectués à la recherche d'une possible co-infection.

En cas de mycose vaginale, faut-il traiter le partenaire ?

Lorsqu’il s’agit d’une première mycose, il n'est le plus souvent pas nécessaire de traiter le partenaire en même temps. En effet, les études disponibles sur ce sujet ont montré que cela ne changeait rien à l'évolution de la maladie.

En revanche, si le partenaire présente des symptômes (rougeurs, brûlures) ou en cas de récidives de mycose chez la femme, il est nécessaire de rechercher une cause favorisante et de traiter les deux partenaires.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : FMC Hebdo N°79 13 juin 2000.