8 causes responsables de règles abondantes

Publié le 12 Octobre 2018 par Anne-Sophie Glover-Bondeau, journaliste santé
Validé par : Pr Hervé Fernandez, Chirurgie gynécologique
Une femme sur cinq souffre de règles abondantes ou ménorragies. Fibromes, polypes, cancer de l'endomètre... Plusieurs raisons peuvent expliquer ce problème. Voici les principales et leurs traitements avec le Pr Hervé Fernandez, Chef de service de la maternité du Kremlin-Bicêtre.
PUB
© Adobe Stock

Les fibromes

PUB

Les fibromes apparaissent chez 50 à 80% des femmes en âge de se reproduire mais entraînent des symptômes imposant une prise en charge seulement une fois sur 4. Les fibromes sont des masses qui se forment dans le tissu musculaire de l’utérus. Ils peuvent être responsables de menstruations plus abondantes et plus longues lorsqu’ils sont dans la cavité utérine. Si les fibromes entraînent des symptômes gênants (douleurs en plus de règles abondantes), votre médecin peut vous prescrire des médicaments qui retardent la croissance des fibromes ou atténuent les symptômes. Si cela n’est pas suffisant, une intervention chirurgicale pour retirer le ou les fibrome (s) et parfois l’utérus peut être envisagée.

PUB

Les polypes

Autre cause fréquente de règles abondantes, les polypes. Ces tumeurs bénignes se développent dans l’utérus. "Les polypes apparaissent surtout vers la quarantaine et sont souvent découverts lors d’un bilan d’infertilité" informe le Pr Hervé Fernandez, Chef de service de la maternité du Kremlin-Bicêtre. "Ils peuvent entraîner des r ègles abondantes et prolongées, signe que les femmes négligent parfois". Le polype est même la principale cause de saignement anormal après 40 ans. Lorsqu’un polype est découvert chez une femme de moins de 45 ans "et s’il fait moins de 15 mm, on le re-contrôle 3 mois plus tard. Une fois sur trois, il a disparu. S’il progresse il peut être retiré chirurgicalement. Chez les femmes de plus de 45 ans, une biopsie de l’endomètre ou du polype est effectuée afin de vérifier que celui-ci est bénin".

Source : Remerciements au Pr Hervé Fernandez, Chef de service de la maternité du Kremlin-Bicêtre.
La rédaction vous recommande sur Amazon :