7 remèdes naturels contre la constipation
Publié le 09 Février 2019 à 9h01 par Florence Massin, journaliste santé
Validé par : Dr Henry Puget, Médecin généraliste

Boire plus d’eau

Quelle quantité : il est important de boire quotidiennement entre 1,5 et 2 litres, ce qui représente environ 6 à 8 verres d’eau. Buvez toujours de préférence entre les repas.

Pourquoi : l’absorption de liquides en quantité suffisante favorise le ramollissement des selles et contribue à une meilleure évacuation.

Quelles eaux privilégier : on privilégiera des eaux minérales riches en magnésium, qui ont des propriétés laxatives douces. Le magnésium favorise la contraction musculaire, y compris des muscles qui recouvrent la paroi intestinale.

Pensez-y : consommez également des soupes et des tisanes. La consommation de légumes sous forme de potage augmente la ration hydrique et de fibres, tout en diminuant la surcharge calorique.

Augmenter son apport en fibres

Quelle quantité : "la quantité journalière préconisée est de 45 à 50g de fibres", explique le Dr Puget.

Pourquoi : notre alimentation aujourd’hui est plutôt pauvre en fibres. Ces fibres sont cependant nécessaires car elles aident notre intestin à éliminer les déchets de notre organisme. On distingue les fibres solubles de celles insolubles. "Mais quel que soit leur type, elles sont utiles pour lutter contre la constipation car elles augmentent le volume du bol alimentaire, changent la consistance des selles et favorisent leur circulation dans le transit."

Quels aliments choisir pour lutter contre la constipation : poireaux, petits pois, haricots, artichauts, salades de mesclun, carottes au cumin, aubergines, courgettes pour les légumes. Pruneaux, pommes, poires, figues, pêches, prunes, oranges , raisins, abricots, cerises pour les fruits.

Manger des pruneaux

Quelle quantité : en cas de constipation, une portion de 3 à 4 pruneaux que vous dégusterez au cours de la journée peut régler le problème en deux ou trois jours.

Pourquoi : "les pruneaux sont des laxatifs naturels et efficaces. Cette particularité serait due à la présence de dihydroxyphénylisatine et de sorbitol, des substances qui stimuleraient les contractions de l’intestin.", explique le Dr Puget. Ils font partie également des fruits les plus riches en fibres alimentaires, qui facilitent le transit intestinal.

Et aussi : les fruits comme les prunes, les framboises, les kiwis… regorgent également de pectine dont les bienfaits sur la constipation sont reconnus.

Faire une activité physique régulière

Pourquoi : la sédentarité favorise la constipation. La pratique d’une activité physique au moins une demi-heure par jour est un excellent moyen de stimuler les muscles de l’abdomen et de renforcer sa ceinture abdominale.

Quelles activités de préférence : les activités cardio-vasculaires et d’endurance comme la marche, la course à pied, la natation, le vélo sont les plus à même de favoriser le transit intestinal.

Aller aux toilettes à des horaires réguliers

Nous sommes tous pressés, au point où, nous manquons de temps pour aller aux toilettes. Une habitude à changer.

Pourquoi : "le stress et le manque de temps sont propices à la constipation. L’évacuation des selles fait appel à plusieurs muscles qui doivent se détendre pour mieux fonctionner. Pour retrouver une saine habitude, il est important d’aller à peu près à la même heure aux toilettes.", explique le Dr Puget.

Et aussi : il est important de ne pas différer trop longtemps le passage à la selle lorsque l’envie se fait sentir au risque d’entraîner une constipation chronique.

Méfiance : n’abusez pas des laxatifs qui entraînent une dépendance de l’intestin.

Boire un jus de fruits à jeun le matin en se levant

Quels jus de fruits préférés : orange, pamplemousse, pomme.

Pourquoi : "le pamplemousse agit sur le transit intestinal grâce à sa composition en vitamine C, en acide folique et en pectine. L’orange facilite la digestion grâce à certains de ses composés comme le myrcène, le linalol. En plus, vous pouvez ajouter des fruits à déguster en complément comme le pruneau et la papaye. La papaye contient notamment un complexe enzymatique, la papaïne, qui digère les protéines et les pectines du bol alimentaire.", explique le Dr Puget. 

Un conseil : "absorbez en complément le matin à jeun une cuillère à soupe d’huile d’olive ou de ricin."

Se masser le ventre

Quel massage : placer la main en bas à droite de votre ventre, puis remontez-la sous les côtes droites. Massez jusqu’aux côtés gauches et redescendez jusqu’en bas à gauche du ventre. Le tout dans le sens des aiguilles d’une montre. Recommencez jusqu’à 6 fois le tour avec une pression moyenne de la main.

Pourquoi ça marche : "le massage permet surtout d’activer la circulation et de faire une vasodilatation. Cela entraîne une re-stimulation des muscles qui se situent au niveau des intestins. Il permet également de reproduire les mouvements spasmodique de la digestion pour éliminer les problèmes de constipation.", explique le Dr Puget.

A quelle fréquence et quel moment : il est préconisé de réaliser ce massage matin et soir notamment pendant les périodes de constipation.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Remerciements au Dr Henry Puget, médecin généraliste à Paris et auteur de nombreux ouvrages  (dont certains avec Régine Teyssot) sur la santé naturelle dont Encyclopédie des remèdes de grands-mères pour se soigner au naturel et Remèdes de famille aux éditions La Martinière
La rédaction vous recommande sur Amazon :