Les 4 comportements santé efficaces pour vivre très longtemps

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 21 Janvier 2008 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 29 Août 2014 : 11h28
Une étude vient de montrer que l'adoption de 4 comportements permet de réduire considérablement le risque de mortalité. Par comparaison, les personnes qui n'ont adopté aucun de ces 4 comportements pendant les onze années de suivi, présentent le même risque de décès qu'une personne plus âgée de quatorze ans… Quels sont précisément ces comportements ?
PUB

Une étude sur les comportements santé et la longévité

Une étude a consisté à suivre pendant onze ans quelques 20.000 personnes âgées de 45 à 79 ans initialement indemnes de maladies cardiovasculaires et de cancer.

Après avoir défini précisément 4 comportements, on constate que les personnes qui n'en ont adopté aucun ont un risque de mortalité multiplié par 4 par rapport à celles qui les ont adoptés.

On peut également dire les choses de la façon suivante, le risque de décès chez ceux qui n'ont adopté aucun de ces comportements est identique à celui de personnes plus âgées de quatorze ans.

PUB
PUB

Quels sont les 4 " comportements santé " ?

Excellente nouvelle, ces comportements suivent les règles d'hygiène de vie classiques recommandées à tous et à portée de tous.

Consommer 5 portions de fruits et légumes par jour (consommation vérifiée dans l'étude par un taux suffisant de vitamine C).

Etre physiquement actif.

Ce critère ne se base pas uniquement sur les activités sportives, mais également sur le mode de vie actif. Ainsi, le fait de ne pas exercer une profession sédentaire, de ne pas passer son temps de travail assis à un bureau par exemple, est important et contribue à être physiquement actif.

Bien entendu, toute pratique physique sera bénéfique. Ainsi, les personnes qui n'adoptent pas ce comportement sont celles qui exercent une activité professionnelle sédentaire et qui pratiquent moins d'une demi-heure d'activité physique par jour.

Avoir une consommation d'alcool modérée.

Dans cette étude, boire une unité par semaine ou plus, mais moins de 14 unités est considéré comme une consommation modérée. Une unité correspond à un ballon de vin, 25cl de bière, une dose d'alcool fort, etc., soit les quantités classiquement servies dans un bar en fonction du type d'alcool.

Ne pas fumer.

En conclusion, ceux qui suivent ces 4 règles sur le long terme peuvent espérer gagner 14 années de vie. C'est de loin la meilleure méthode connue à ce jour !

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 21 Janvier 2008 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 29 Août 2014 : 11h28
Source : Kay-tee Khaw et coll., PLoS Medicine, janvier 2008, en ligne (étude EPIC, European prospective investigation into cancer and nutrition).
PUB
PUB
A lire aussi
Où en êtes-vous avec votre consommation d'alcool ?Publié le 31/03/2004 - 00h00

Boire trop d'alcool représente un danger, non seulement pour soi, mais également pour les autres. En France, la consommation d'alcool est à l'origine de 45.000 morts par an, soit 10 % des décès. C'est la deuxième cause de mortalité " évitable " ! La seule solution à ce problème majeur de...

Contre le cancer, bougez-vous !Publié le 12/07/2005 - 00h00

La sédentarité ne pourvoit pas seulement les maladies cardiovasculaires et le diabète. Elle augmente aussi les risques de cancer. Pour preuve, l'activité physique réduit le nombre de tumeurs du sein et du côlon, dans des proportions non négligeables : 20% de cancer du côlon et de cancer du...

Sexualité et maladie cardiovasculaire : ne pas s’abstenir !Publié le 21/01/2016 - 10h38

Après un accident cardio-vasculaire, la peur de la récidive et de la mort subite, le "maternage" excessif du conjoint, le sentiment de fragilité et de dévalorisation de soi… paralyse : la sexualité n’existe plus. Or, non seulement la sexualité n’est pas risquée pour le cœur, mais elle...

Plus d'articles