11 trucs à savoir en cas de brûlure

© Adobe Stock

Les petites brûlures sont des accidents assez courants (eau bouillante, plat au sortir du four, barbecue, cheminée, coup de soleil...). Heureusement, les brûlures graves et étendues sont plus rares. Mais quelles que soient les circonstances, comment réagir ? Quels sont les bons gestes d'urgence et ceux à éviter selon le type de brûlure ?

PUB

Quelle est la gravité de la brûlure ?

On distingue 3 degrés de gravité de brûlure :

PUB
PUB
  • Brûlure du premier degré (type coup de soleil léger ou contact avec un liquide très chaud) : la peau est rouge, douloureuse et légèrement gonflée.
  • Brûlure du deuxième degré : en plus d'être rouge et douloureuse, des cloques apparaissent sur la peau, indiquant que l'épiderme est détruit.
  • Brûlure du troisième degré : la peau est noire ou grisâtre, et prend un aspect cartonné. La peau est détruite en profondeur.

Au-delà du type de brûlure, la gravité dépend également de la zone brûlée (visage, yeux, pliures du genou ou du coude…) et de l'étendue de la brûlure.

A savoir : l'intensité de la douleur n'est pas nécessairement liée à la gravité de la brûlure.

Par exemple, les brûlures du premier et du deuxième degré sont bien plus douloureuses que celles du troisième degré ; logique, dans ce dernier cas, la peau étant détruite en profondeur, elle ne véhicule plus de message douloureux.

Quelles peuvent être les causes d'une brûlure ?

La flamme n'est pas la seule source de brûlure : le soleil, le métal brûlant (four, casserole…), les braises (barbecue, cheminée…), les liquides, la vapeur, sont bien connus pour être à l'origine de brûlures parfois très sévères.

Mais c'est également le cas de certains produits chimiques, de radiations ou de courant électrique.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 22 Juin 2009 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 08 Septembre 2016 : 17h11
Source : Guide pratique des premiers secours, Croix-Rouge française, Sélection du Reader's Digest.