Spiruline

Publié par Audrey Gast le Jeudi 16 Juillet 2015 : 11h17
Mis à jour le Jeudi 16 Juillet 2015 : 11h17
-A +A

La spiruline (Spirulina maxima/Spirulina platensis ou Arthrospira maxima /Arthrospira platensis) est recommandée pour lutter contre la fatigue et dans la nutrition du sportif.

La spiruline, une algue bienfaitrice

La spiruline est une algue ou plus exactement une cyanobactérie (autrefois appelée algue bleu-vert). Les cyanobactéries sont parmi les premiers organismes présents sur terre (environ 3 milliards d’années).

La spiruline se trouve à l’état naturel dans certains lacs aux eaux chaudes et peu profondes (au Mexique et au Tchad par exemple). Elle aurait déjà été consommée par les Aztèques. Elle doit son nom à sa forme spiralée.

Elle est maintenant produite dans de nombreux pays pour ses qualités nutritives et présente une piste intéressante utilisée par certaines ONG pour lutter contre la malnutrition dans les pays pauvres (1). En Europe, la spiruline est considérée comme un complément alimentaire idéal en cas de fatigue chronique.

Un concentré de protéines

La spiruline est tout d’abord extrêmement riche en protéines (environ 60 %). C’est également une importante source de fer biodisponible, d’acide gamma-linoléique (famille des oméga-6). Elle contient du bêta-carotène et de la lutéine ainsi que des vitamines (notamment du complexe B). C’est pourquoi on la qualifie parfois de « superaliment ».

Ses qualités nutritives en font un « cocktail » idéal et équilibré pour retrouver le tonus en cas de fatigue passagère et de convalescence. Faible en calories, elle représente un « antifatigue » naturel et permet d’éviter les carences. On la recommande aussi dans l’alimentation du sportif car elle permettrait de soutenir l’effort et possède des propriétés antioxydantes.

La spiruline fait l’objet de nombreuses recherches que ce soit pour lutter contre la malnutrition ou comme complément alimentaire. Une étude récente met notamment en avant des résultats encourageants sur l’anémie et la dégradation du système immunitaire chez les personnes âgées (2).

Guide: 

Publié par Audrey Gast le Jeudi 16 Juillet 2015 : 11h17
Mis à jour le Jeudi 16 Juillet 2015 : 11h17