Les SMS cassent le dos

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 21 Novembre 2014 : 10h24
Mis à jour le Vendredi 04 Novembre 2016 : 10h52

Nous sommes des milliards dans le monde à utiliser notre téléphone portable pour lire et envoyer des SMS.

Cette pratique récente met notre dos en danger en raison de la posture quelle impose : tête baissée vers l’écran, le haut de notre colonne vertébrale adopte une courbure inhabituelle et préjudiciable.

© Adobe Stock

Lire ses SMS impose une courbure vertébrale

Lorsque nous consultons nos SMS, debout dans la rue ou assis dans les transports en commun, nous nous penchons inconsciemment vers l’avant. Or cette légère courbure imposée au haut de notre colonne vertébrale modifie notre posture. Selon cette étude américaine publiée dans la revue Surgical Technology International, elle se traduit par une pression supplémentaire sur la colonne vertébrale équivalente à 27 kg. Ce poids additionnel que doit supporter notre dos a tout simplement été calculé en considérant celui de notre tête qui est de 4,5 à 5,5 kg.

Les chercheurs estiment que nous passons en moyenne 2 à 4 heures dans cette position, soit 700 à 1.400 heures sur une année, voire jusqu’à 5.000 pour les plus assidus comme les adolescents, qui profitent aussi de leur smartphone pour s’adonner à des jeux. A la longue, se recroqueviller ainsi vers l’avant augmente le risque de pathologies vertébrales se manifestant par des douleurs dorsales et des cervicales.

PUB

Gérer sa posture

Pour contrer ce phénomène, il faudra avoir conscience de sa posture lorsque l’on consulte son smartphone. A partir de là, on peut limiter la flexion vers l’avant et éviter de se recroqueviller.

Il est intéressant de faire passer ce message aux ados dont la croissance vertébrale n’est pas encore terminée. On en revient toujours au même conseil : en toute circonstance, il faut adopter les bonnes positions pour préserver son dos : pour porter une charge lourde, pour faire du sport, au bureau, à table…

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 21 Novembre 2014 : 10h24
Mis à jour le Vendredi 04 Novembre 2016 : 10h52
Source : Hansraj Kenneth K. et al., Surgical Technology International XXV, https://cbsminnesota.files.wordpress.com/2014/11/spine-study.pdf.
PUB
PUB
A lire aussi
Comment ménager votre dos au quotidien ?Publié le 31/07/2009 - 00h00

Les activités de la vie quotidienne impliquent systématiquement votre dos. Pour éviter de trop le solliciter ou de le malmener, pensez à adopter les bonnes positions lors de vos tâches courantes, comme au bureau, assis à table ou devant la télé, en passant l'aspirateur ou en faisant le...

Repérer et prendre en charge une scoliose chez l'adolescentPublié le 19/11/2014 - 10h27

La scoliose concerne près de 2% des adolescents, et est souvent sans gravité. Mais encore faut-il la reconnaître pour éliminer l'hypothèse d'une maladie sous-jacente, et prévenir les conséquences potentielles... Quels sont les signes de la scoliose ?

Mal de dos, ce qui marche vraiment !Publié le 15/04/2011 - 07h58

Sciatiques, lombalgies, lumbagos, torticolis, dorsalgies…, les maux de dos ont de multiples causes. En fonction de la douleur et de sa localisation, certaines thérapies sont plus efficaces que d’autres. Comment s’y retrouver ? Suivez le guide…

Plus d'articles