Serviettes hygiéniques : pourquoi vous devez éviter les parfumées

Publié par Manon Anger, journaliste santé et validé par Isabelle Giami, sage-femme le Mardi 30 Janvier 2018 : 14h57

Tampons, serviettes hygiéniques, coupe menstruelle. A chaque femme, sa protection privilégiée au moment des règles. Cependant, il y en a certaines à vraiment éviter comme les serviettes parfumées. Explications avec Isabelle Giami, sage-femme. 

© Istock
PUB

Des serviettes davantage irritantes

PUB

Aucune étude ne l'a encore prouvé mais beaucoup de femmes peuvent en témoigner : les serviettes hygiéniques parfumées sont plus irritantes. Comme l’explique la sage-femme Isabelle Giami "les serviettes hygiéniques sont en contact avec le pubis en avant, la zone anale en arrière et la zone vulvaire au centre qui est recouverte d'une peau plus fine au niveau des grandes lèvres vulvaires, des petites lèvres puis le vagin, qui ne présentent pas la même protection contre les agents agressifs, détergents, parfums".

En cas d'irritations : "Utiliser un savon dédié à la toilette intime, surgras si possible pour renforcer la concentration de graisse présente dans la peau. Ce peut être un simple savon de Marseille glycériné ou avec de l'huile d'olive ou de l'amande douce additionnée" conseille notre interlocutrice. Sans oublier d'arrêter d'utiliser les serviettes responsables des irritations.

Publié par Manon Anger, journaliste santé et validé par Isabelle Giami, sage-femme le Mardi 30 Janvier 2018 : 14h57
A lire aussi
Un expert répond à vos questions sur l’hygiène intimePublié le 17/04/2015 - 09h26

Vous avez été nombreuses à poser des questions sur l’hygiène intime. Sans tabou, un expert e-sante.fr, le Dr Catherine Solano, médecin sexologue, y répond.Parmi les plus fréquentes : quel produit d’hygiène intime utiliser ? Peut-on porter des strings ? Quel type de toilette après les...

Pertes blanches : et si c'était une vaginite ?Publié le 24/02/2012 - 11h04

Une vaginite désigne une inflammation du vagin qui peut avoir différentes origines : bactérienne, mycosique, virale, hormonale, etc. En revanche, les symptômes sont comparables, à commencer par des pertes blanches ou « leucorrhées », des démangeaisons, des douleurs lors des...

Plus d'articles