Le sel, véritable tueur en série

Publié par Nathalie Szapiro, journaliste santé le Lundi 18 Août 2014 : 18h20
Mis à jour le Lundi 18 Août 2014 : 18h41

Accusé de faire le lit de l’hypertension artérielle et donc des maladies cardiovasculaires, le sel revient sur la sellette avec une nouvelle étude américaine.

En effet, le sel tuerait chaque année 1,6 millions de personnes dans le monde. Ce n’est pas la première fois que l’excès de sel fait parler de lui, mais c’est sans doute la première étude qui avance ce chiffre dramatique, grâce à l’examen de 205 études. Un travail titanesque …

© getty

Ce n’est pas la première fois que l’excès de sel fait parler de lui, mais c’est sans doute la première étude qui avance ce chiffre de 1,6 millions de morts par an, grâce à l’examen de 205 études. Un travail titanesque …

Le sel caché en ligne de mire

Ce n’est pas tant notre salière qui est montrée du doigt, que le sel caché dans l’alimentation : en effet, le sel de table ne compte que pour 10 % en moyenne de nos apports. Fromages, charcuteries, plats industriels, fast-food en apportent bien davantage et c’est pourquoi les auteurs de l’étude aimeraient faire pression sur les industriels pour qu’ils reviennent à une utilisation plus raisonnable du sel. Sachant que le sel n’a pas son pareil pour ouvrir l’appétit, ce n’est pourtant pas gagné !

D’autre part, s’il ne fait aucun doute que l’excès de sel augmente la pression artérielle, il existe de grosses variations entre les individus : selon que l’on est selon un homme ou une femme, selon notre âge, la couleur de notre peau et notre poids, le fait que l’on consomme ou pas beaucoup de fruits et de légumes (dont les effets sont protecteurs), nos antécédents familiaux cardiovasculaires, etc., l’impact d’un excès de sel n’est sans doute pas le même.

PUB

L’OMS recommande 2 grammes de sodium par jour

Alors que l’Organisation Mondiale de la Santé recommande un apport quotidien de 2 grammes de sodium par jour, la quantité réelle consommée par les adultes serait de l’ordre de 3,95 grammes, soit près du double.

En attendant que les industriels acceptent de baisser la teneur en sel de leurs aliments, chacun peut donc privilégier le «fait maison» (en gardant la main légère sur la salière) et préférer les fruits et légumes aux frites, soit des mesures déjà bien connues de tous et qui ont aussi fait leurs preuves !

Publié par Nathalie Szapiro, journaliste santé le Lundi 18 Août 2014 : 18h20
Mis à jour le Lundi 18 Août 2014 : 18h41
Source : New England Journal of Medicine.
PUB
PUB
A lire aussi
Le sel, un véritable danger pour notre santé !Publié le 28/01/2002 - 00h00

La diminution de la teneur en sel dans l'alimentation doit être réduite de 20% en cinq ans. Ce sont les recommandations données par l'Afssa suite aux résultats exposés lors du congrès « Sel et santé » qui s'est déroulé à Paris les 11 et 12 janvier....

Hypertension : comment diminuer le sel ? Publié le 19/06/2010 - 00h00

Diminuer les apports en sel fait partie des recommandations systématiquement adressées aux hypertendus. Ceci dit, nous consommons tous trop de sel, le plus souvent à notre insu. Or l'excès de sel fait le lit de l'hypertension... Voici des conseils pratiques pour diminuer durablement nos...

Sel et pression artérielle : quoi de neuf ?Publié le 22/04/2016 - 13h51

Une étude remet en cause le bien-fondé d’une consommation en sel inférieure à 5 grammes quotidiens, comme le préconise pourtant l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Est-ce souhaitable ? Est-ce que le fait de bannir le sel est plus utile que les médicaments antihypertenseurs sur la...

Plus d'articles