Le saumon, c’est bon !

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 17 Février 2014 : 08h30
Mis à jour le Lundi 05 Janvier 2015 : 11h29

Devant les conditions d’élevage des saumons en Norvège récemment médiatisées, on peut se poser la question : « je mange du saumon et je m’empoisonne ou bienje n’en mange plus et je risque d’être en manque d’Omega 3 ? ».

On fait le point.

Saumon : poisson d’eau douce et de mer

Le saumon se reproduit et passe sa petite enfance dans l'eau douce d’une rivière ou d’un fleuve. Quand il a environ deux ans, il s'en va vivre dans l’eau salée, celle de l'Atlantique ou du Pacifique pendant quelques années. Puis il fait des milliers de kilomètres pour revenir sur son lieu de naissance qu’il a mémorisé.

À l’arrivée, Madame saumon pond ses œufs dans un trou qu’elle creuse avec sa queue tandis que Monsieur Saumon bataille pour éloigner les concurrents et pouvoir lâcher sa semence dans le trou de la dame. Celle-ci le recouvre de graviers. Après quoi elle meurt ainsi que monsieur le plus souvent. Tout ça se passe à l’automne.

Au printemps, les œufs éclosent. Puis les alevins (les nourrissons saumon) pointent leur nez et se mettent à grandir. Ils restent par là pendant 1 à 2 ans. Et quand ils sont assez costauds, ils s’en vont dans la mer (l’Atlantique ou le Pacifique) où ils grandiront et deviendront adultes.

Saumon : un aliment ancestral

Depuis la préhistoire, les hommes ont toujours mangé du saumon car ils le pêchaient aussi bien dans les rivières qu’en mer : on retrouve ce poisson sur des peintures rupestres. Les Romains le faisaient venir du nord de leur Empire, emballé dans des algues et dans de la glace.

À la fin du 19ème siècle, rivières et fleuves français regorgeaient tellement de saumons qu’ils étaient la nourriture de base dans les fermes : les ouvriers, qui n’en pouvaient plus de manger ce poisson, exigeaient de n’en avoir au menu qu’une seule fois par semaine. À la même époque, dans la prison de Nantes, prisonniers et gardiens se révoltèrent ensemble pour la même raison !

Puis, au 20ème siècle, les saumons se sont de plus en plus raréfiés à cause des barrages sur les cours d’eau qui les empêchaient de les remonter et de la pollution de l’eau.

C’est pourquoi, à partir des années 60, l’élevage du saumon dans des fermes aquacoles, en Écosse et en Norvège, a commencé de se développer pour devenir une véritable industrie.

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 17 Février 2014 : 08h30
Mis à jour le Lundi 05 Janvier 2015 : 11h29
Source : Cedepa.wordpress.com/2010/12/31/lethoxyquine-dans-le-saumon/. Additifs-alimentaires.net/E324.php. Europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+WQ+P-2013-012742+0+DOC+XML+V0//FR.
A lire aussi
Saumon d'élevage, saumon sauvage, bio : comment bien le choisir ?Publié le 26/11/2010 - 13h24

Le saumon fumé est un incontournable des repas de fin d'année. Quant au saumon frais, il fait maintenant partie des produits courants, y compris dans les cantines. D'où viennent-ils ? Saumon d'élevage, saumon bio, saumon sauvage, quelles différences ? Décryptage.

Le saumonPublié le 11/08/2006 - 00h00

Longtemps produit de luxe, le saumon s'est démocratisé grâce à l'aquaculture. Les linéaires des super marchés regorgent de saumon frais, fumé, parfois mariné. Le saumon sauvage reste toujours le meilleur.

TruitePublié le 10/08/2007 - 00h00

Il existe différentes variétés de truites. Toutes appartiennent à la famille des salmonidés, la même que celle des saumons.

Vive les aliments de fêtes ! Publié le 24/12/2009 - 00h00

Les Fêtes et leurs repas ne sont pas vraiment les catastrophes alimentaires annoncées et redoutées. Les traditionnels aliments sont en fait bourrés de vertus nutritionnelles. Foie gras, fruits de mer, saumon, caviar, chocolat, découvrez leurs bienfaits et consommez-les joyeusement sans...

Plus d'articles